Manuel Valls et Jean-Christophe Cambadélis se chauffent avec des militants des MJS

Publié à 10h26, le 30 août 2015 , Modifié à 11h50, le 30 août 2015

Manuel Valls et Jean-Christophe Cambadélis se chauffent avec des militants des MJS
Manuel Valls et Jean-Christophe Cambadélis lors du Congrès PS en juin 2015 © AFP

Ça s'est un peu fritté à La Rochelle. Lors du traditionnel dîner des universités d'été du PS, samedi 29 août, les militants du MJS se sont *un peu* fait remarquer en appelant à la démission d'Emmanuel Macron. Mais le ministre de l'Économie n'était pas sur place. Manuel Valls et Jean-Christophe Cambadélis, oui, en revanche. Et les deux premiers (ministre et secrétaire) n'ont pas dû regretter le déplacement.

Entendant les attaques lancées contre le patron de Bercy, Manuel Valls a voulu aller discuter avec ces militants, rapporte RTL. Sans doute n'était-il pas franchement ravi d'entendre certains crier "Taubira Premier ministre".

Le chef du gouvernement a été sifflé par plusieurs militants. Ensuite, les avis divergent. Selon certains, il a "bousculé" un des militants, bien aidé par Jean-Christophe Cambadélis, raconte BuzzFeed. Selon d'autres, si explication il y a eu, elle ne fut pas musclée. D'après RTL, le patron du PS a été ceinturé par le service d'ordre du parti...

Vraiment pas content, Manuel Valls a quitté le dîner plus tôt que prévu. Quant à Jean-Christophe Cambadélis, interrogé par plusieurs journalistes dimanche, il a souhaité minimiser les "incidents". Parlant d'une ambiance de feu, le premier secrétaire a dit :

J'ai fait 600, 700 selfies, j'ai chanté avec tout le monde. Ils ont même dit 'Camba président'. Vous voyez bien qu'ils étaient chambreurs.

 

Manuel Valls a dû passer à côté de cet exercice d'humour. 

Du rab sur le Lab

PlusPlus