Manuel Valls justifie son déplacement à Berlin pour la finale de la Ligue des champions : "Je travaille beaucoup"

Publié à 17h33, le 07 juin 2015 , Modifié à 20h30, le 07 juin 2015

Manuel Valls justifie son déplacement à Berlin pour la finale de la Ligue des champions : "Je travaille beaucoup"
Manuel Valls à Roland-Garros © AFP PHOTO / PATRICK KOVARIK

LA DÉTENTE - Le déplacement express de Manuel Valls à Berlin, samedi 6 juin, pour assister en plein congrès du PS à la finale de Ligue des champions entre le FC Barcelone et la Juventus de Turin a un tant soit peu irrité la droite. Dimanche, à Roland-Garros pour profiter du match Novak Djokovic – Stan Wawrinka, le Premier ministre a justifié sa venue en territoire teuton.

Il l'a fait au micro de BFMTV, expliquant d'abord avoir voulu en marge du match Barça – Juve "rencontrer Michel Platini, parler de l'avenir de la Fifa, de l'Euro 2016".

Mais bon, les excuses, ça va cinq minutes.

Entre deux échanges de balles entre Djokovic et Wawrinka, Manuel Valls a estimé qu'il avait quand même bien le droit de se détendre de temps en temps. Il a dit :

 

"

Je travaille beaucoup, je m'engage beaucoup. Et puis de temps en temps, il y a aussi un moment de détente, même s'il y a de la tension et de la passion dans le sport.

 

"

Pas sûr que ces mots calment les "grincheux", comme le Premier ministre désigne ceux qui depuis samedi critiquent son déplacement à Berlin. "Il faut que ceux qui critiquent se disent qu'au fond, parfois, il faut être un peu plus optimiste et se dire que le sport ça apaise, c'est le respect des uns et des autres", a-t-il dit. 

Du rab sur le Lab

PlusPlus