Manuel Valls pronostique une défaite de Nicolas Sarkozy à la primaire de la droite

Publié à 12h32, le 20 novembre 2016 , Modifié à 13h17, le 20 novembre 2016

Manuel Valls pronostique une défaite de Nicolas Sarkozy à la primaire de la droite
Manuel Valls © AFP

Manuel Valls ne votera pas ce dimanche 20 novembre. Il serait après tout bizarre pour un homme qui n'a de cesse de répéter qu'il est socialiste de s'immiscer dans le vote de la primaire de la droite et du centre.

Pour autant, le Premier ministre s'autorise quelques commentaires et quelques pronostics. Et, à ce petit jeu, l'actuel chef du gouvernement parie sur une défaite de Nicolas Sarkozy. En petit comité, Manuel Valls lance, comme le rapporte ce dimanche le JDD :

"

À mon avis, Sarkozy n'a pas de marge de progression et de réserve de voix suffisante.

 

"

Le Premier ministre valide donc les sondages qui donnent l'ancien chef de l'État perdant au second tour, qu'il soit face à Alain Juppé ou à François Fillon. Un François Fillon dont on n'imaginait pas, il y a encore quelques semaines, qu'il puisse jouer les premiers rôles. Là encore, Manuel Valls a un avis. "C'est Sarkozy qui a remis Fillon en selle en lançant les attaques sur Bayrou, estime-t-il. Sarkozy a bien joué le coup pour laisser penser que Juppé n'était pas assez à droite, mais ça a eu pour effet de reporter une partie des électeurs sur Fillon."

Voilà, c'était l'analyse de la primaire de la droite par Manuel Valls. De rien. 

Du rab sur le Lab

PlusPlus