Manuel Valls remet la légion d’honneur au socialiste "libre" Jacques Auxiette, soutien d’Emmanuel Macron

Publié à 09h01, le 28 mars 2017 , Modifié à 12h28, le 28 mars 2017

Manuel Valls remet la légion d’honneur au socialiste "libre" Jacques Auxiette, soutien d’Emmanuel Macron
Manuel Valls adressant un message *subtil* à Benoît Hamon. © FRED TANNEAU / AFP

"On m'annoncerait même la semaine prochaine une mise à mort avec le ralliement de Manuel Valls à Emmanuel Macron." Cette crainte de Benoît Hamon, exprimée sur le plateau du 20 heures de France 2 dimanche 26 mars, pourrait se réaliser. Mais ce ralliement interviendra-t-il avant ou après le premier tour de la présidentielle ?

L’ancien Premier ministre entretient le suspense. Et distille quelques messages plus ou moins subtils. À l’instar de cette remise de la légion d’honneur à Jacques Auxiette, lundi soir à Angers, comme l’a rapporté Le Courrier de l’Ouest. Manuel Valls a salué en lui un militant "libre", alors que l’ancien président socialiste du Conseil régional a rejoint Emmanuel Macron. Voici ce qu'il a déclaré à France Bleu Loire Océan :

 

Il faut toujours de la liberté. Elle n'est jamais contradictoire avec les convictions, avec les valeurs auxquelles on est attaché. Liberté et loyauté sont conciliables pleinement. Loyauté avec ses valeurs, liberté avec sa parole, oui, quand c'est nécessaire et c'est pour ça qu'on est respecté.

En attendant, le finaliste de la primaire de la Belle Alliance Populaire, qui a refusé de parrainer le vainqueur Benoît Hamon, réunit ce mardi ses proches à l’Assemblée nationale. Certains d’entre eux ont déjà officialisé leur ralliement à Emmanuel Macron, comme les députés Christophe Caresche et François Loncle.

Du rab sur le Lab

PlusPlus