Manuel Valls soutient Claude Bartolone pour les régionales en Île-De-France

Publié à 18h17, le 07 mai 2015 , Modifié à 08h41, le 08 mai 2015

Manuel Valls soutient Claude Bartolone pour les régionales en Île-De-France
© JACQUES DEMARTHON / AFP

MON CANDIDAT - On savait que l'exécutif cherchait un 3ème homme (ou femme) pour conduire la campagne en Île-De-France et éviter la primaire Huchon/ De la Gontrie. Visiblement, Claude Bartolone est celui-là. Mercredi 6 mai, le président de l'Assemblée nationale a annoncé qu'il était prêt à se lancer. Manuel Valls lui apporte son soutien - selon l'AFP - ce jeudi 7 mai, quelques heures avant la clôture du dépôt des candidatures.

Lors d'un déplacement dans le XVIIIe arrondissement de Paris, le Premier ministre a déclaré :  

"

J'appelle à ce rassemblement le plus large autour de cet engagement qui est celui de Claude Bartolone et qui représente, pas seulement pour la gauche, mais je crois pour l’Île-de-France, une véritable chance.

"

Marie-Pierre de La Gontrie, actuelle vice-présidente, a renoncé à se présenter, annonçant son soutien à Claude Bartolone un peu plus tôt dans la journée. Reste le cas de Jean-Paul Huchon, le président sortant n'a pas souhaité pour le moment s'exprimer. Il doit rencontrer Claude Bartolone prochainement. Lors d'une réunion au Conseil régional ce jeudi consacrée aux JO, Jean-Paul Huchon s'est contenté de lâcher quelques phrases rapportées par les journalistes sur place. 

Parmi les soutiens de Jean-Paul Huchon, Carlos Da Silva, suppléant de Manuel Valls à l'Assemblée, a fait part de sa "confiance" envers Claude Bartolone.

François Hollande, Manuel Valls comme Jean-Christophe Cambadélis, le patron du PS cherchent depuis des semaines à éviter un affrontement entre l'actuel président et sa vice-présidente. Une confrontation qui s'annonçait violente (voir ici ou ici.

L'élection s'annonce périlleuse en Île-De-France. Selon les derniers sondages, c'est la candidate UMP Valérie Pécresse qui arrive en tête. Claude Bartolone avait décliné la proposition jusqu'à ce mercredi. 

Du rab sur le Lab

PlusPlus