Marion Maréchal - Le Pen se plaint de l'absence d'élus FN dans une vidéo de La Manif pour tous

Publié à 16h43, le 07 octobre 2014 , Modifié à 08h30, le 09 octobre 2014

Marion Maréchal - Le Pen se plaint de l'absence d'élus FN dans une vidéo de La Manif pour tous
Marion Maréchal Le Pen © REUTERS/Gonzalo Fuentes

Après Marine Le Pen qui s'est plaint, dimanche 5 octobre, du faible temps médiatique accordé au Front national – alors même qu'elle était en tête des squatteurs de matinales de septembre – c'est au tour de Marion Maréchal - Le Pen de s'insurger. La députée FN du Vaucluse ne ronchonne pas après les médias mais après… la Manif pour tous.

En cause, une vidéo sur les élus soutenant la Manif pour tous et diffusée dimanche 5 octobre, jour du retour des opposants au mariage de personnes du même sexe. Dans ce clip de 5 minutes, on voit le PS Jérôme Lambert (il ne siège plus avec les socialistes à l'Assemblée), les UMP Philippe Cochet, Laurent Wauquiez, Claude Goasguen, Hervé Mariton, Philippe Gosselin, Bruno Retailleau et Yannick Moreau ainsi que le président du Parti chrétien-démocrate Jean-Frédéric Poisson expliquer tout le mal qu'ils pensent de la loi Taubira. Mais aucun élu FN.

Et ça, ça ne passe pas du côté de Marion Maréchal - Le Pen qui, comme d'autres élus frontistes, a bien défilé dimanche 5 octobre dans les rues de Paris. Elle a fait état de son mécontentement mardi 7 octobre :

Contacté par Le Lab, Albéric Dumont, coordinateur de La Manif pour tous, assure que l'absence d'élus FN dans la vidéo n'est en aucun cas le résultat d'un oubli, encore moins d'une censure. Il ajoute :

Il n'y a aucune volonté de discrimination de notre part concernant le FN. Nous sommes trans-partis. Marion Maréchal Le Pen a reçu le même traitement que les autres élus présents à la manifestation du 5 octobre et nous sommes très contents que des élus de tous bords, qui plus est lorsqu'ils ont été élus au suffrage universel direct, aient été présents.

Si la députée FN du Vaucluse ne figure pas dans la vidéo, c'est dû à "un choix technique", explique Albéric Dumont. Il précise que les images utilisée dans la vidéo du 5 octobre ont été tournées pour la dernière manifestation, en février : 

Par manque de moyens et de temps, on a repris les vidéos tournées pour la manifestation du 2 février et pour lesquelles on avait posé quatre questions à différents élus PS, UDI, UMP et FN. Pour la manif du 5 octobre, on a remonté ces vidéos en ne gardant que les réponses concernant l'engagement politique et l'abrogation de la loi Taubira

Et si les réponses de Marion Maréchal - Le Pen à ces questions n'ont pas été diffusées, c'est parce que, selon Albéric Dumont, elles étaient "confuses, pas vraiment très bonnes". Mais il le répète : "Il n'y pas de malaise avec Marion Maréchal Le Pen." D'ailleurs, "si elle s'est sentie blessée", la députée sera contactée par La Manif pour tous. 

Du rab sur le Lab

PlusPlus