Marlène Schiappa criait à la "fake news" mais le budget du secrétariat d'État à l'égalité entre les femmes et les hommes sera bien réduit de 25%

Publié à 16h14, le 21 juillet 2017 , Modifié à 14h40, le 26 décembre 2017

Marlène Schiappa criait à la "fake news" mais le budget du secrétariat d'État à l'égalité entre les femmes et les hommes sera bien réduit de 25%
Marlène Schiappa, secrétaire d'État chargée de l'égalité entre les femmes et les hommes. © STEPHANE DE SAKUTIN / AFP

Jeudi 16 juillet, les associations féministes s'inquiétait d'une baisse de 25% du budget du secrétariat d'État à l'égalité entre les femmes et les hommes. La secrétaire d'État, Marlène Schiappa, répondait : "Fake news". Sauf que ce vendredi, un décret publié au Journal officiel nous apprend que le budget est bien raboté de 25%.

L'inquiétude de plusieurs associations féministes provenait de la rumeur d'un projet de décret selon lequel ce budget diminuerait de 25% et que, par conséquent, les subventions aux associations qui accueillent les femmes victimes de violences seraient elles aussi diminuées. Sur Twitter, Caroline De Haas, militante féministe, relayait cette inquiétude avec ce commentaire : "On marche sur la tête".

 

Moins d'une heure plus tard, Marlène Schiappa lui répondait sèchement :

Peut-être serait-il intéressant de temps en temps de se renseigner à la source avant de relayer des #fakenews ?

 

En effet, jeudi 20 juillet encore, Marlène Schiappa assurait à l'Assemblée qu'"aucun euro de subvention provenant de mon secrétariat d'État ne sera diminué", concernant les subventions aux associations.

Un moment diffusé par LCP à voir ci-dessous :

 

Cinq jours, plus tard, ce vendredi, donc, Caroline De Haas revient à la charge. Un décret a été publié au Journal officiel, dans lequel on peut lire toutes les coupes budgétaires pour chaque ministère et secrétariat d'État. Et qu'y découvre-t-on à la ligne P137 "Égalité entre les femmes et les hommes" ?Une baisse de 7,5 millions. Soit 25% de moins qu'en 2016, où ce budget s'élevait à 29,6 millions. Soit exactement ce que craignait les associations.

Dans une vidéo postée sur Twitter, Caroline De Haas commente la nouvelle :

C'est le budget le plus touché proportionnellement. C'est quand même bizarre pour un Président qui se dit féministe.

 

 

Le 17 juillet, Laurence Rossignol, ex-ministre des Droits des femmes sous la présidence de François Hollande, interpellait Edouard Philippe à ce sujet, lui rappelant que "le budget dédié à l’égalité femmes-hommes ne représente que 0,05% du budget de l’État".

Dans l'entourage de Marlène Schiappa, contacté par le Lab, on "prend acte", assurant que "rien ne change sur ce qu'a toujours dit la ministre : les associations luttant contre les violences sexistes et sexuelles ne verront pas de baisse de leur subvention". Car, précise-t-on, "le budget du secrétariat d'État n'est pas limité au P137 dont il est question. Les politique publiques en faveur de l'égalité femmes/hommes et en faveur des femmes représentent plus de 300 millions d'euros".

Reste à savoir comment une "fake news sortie de nulle part", "sans aucun fondement", est devenue un fait.

A LIRE AUSSI SUR LE LAB
VIDÉO – Au Sénat, Marlène Schiappa affirme qu'il y a plus de violences sexuelles dans le Nord de la France que dans le Sud

Du rab sur le Lab

PlusPlus