Michel Sapin est très content que Nabilla cite son nom plutôt que celui d’Emmanuel Macron

Publié à 15h08, le 20 avril 2016 , Modifié à 15h23, le 20 avril 2016

Michel Sapin est très content que Nabilla cite son nom plutôt que celui d’Emmanuel Macron
Michel Sapin et Nabilla © Montage Le Lab via AFP

LA REUSTA, C'EST OIM - Entre la une de Paris Match - qu’il regrette - ou le lancement de son mouvement "En Marche", Emmanuel Macron est très présent dans les médias ces jours-ci. Il a aussi un atout : "sa beauté", selon sa collègue du Travail Myriam El Khomri.

Invité du Grand Oral de Sciences Po, le 19 avril, son colocataire de Bercy, Michel Sapin, a, lui aussi, évoqué de lui-même sa "belle gueule" et son "sourire craquant", comme le rapporte le Scan.

Mais le ministre des Finances n’est pas jaloux du "buzz" que suscite Emmanuel Macron. Non pas parce qu’il trouve cela futile, mais bien parce qu’il fait, lui aussi, le buzz à sa manière.

Eh oui. Car Michel Sapin a eu l’honneur d’être cité par Nabilla, lorsqu’elle a évoqué les membres de l’exécutif qu’elle connaît : "pas El Khomri, mais François Hollande, Michel Sapin ou des trucs comme ça (sic)".

Devant les étudiants de Sciences Po, le ministre des Finances s’est alors félicité que la star de la télé-réalité connaisse son nom, et pas celui de son collègue de l’Economie. Et de citer sa petite phrase la plus connue, et tant pis si elle date de 2013 :

 

"

Vous voyez, elle n'a pas dit Macron, hein ! Elle a dit Sapin ! Il faut que je lui téléphone... ‘’Allô quoi !'’

"

Poursuivant sa tirade sur le leader d’"En marche", l’invité de Sciences Po l’a enjoint à "se frotter au suffrage universel" - rappelons qu’Emmanuel Macron ne s’est jamais présenté à une élection. Il conclut :

 

"

La question du jeunisme me gêne un peu. Il y a des vieux qui sont tellement plus jeunes que les jeunes.

"

Un vieux plus jeune que les jeunes - Michel Sapin ferait-il référence… à lui-même ?

[BONUS TRACK]

Il est ou le respect ? Pas chez Léa Salamé en tout cas. Avec son "c’est une plaisanterie ?", lancé à François Hollande lors de l’émission Dialogues citoyens, la journaliste a manqué de respect "pas envers François Hollande, mais à l’institution elle-même", selon le ministre des Finances.

Du rab sur le Lab

PlusPlus