Mimie Mathy ne veut pas être associée à Nicolas Dupont-Aignan qui cite Joséphine Ange gardien pour s'opposer à la GPA

Publié à 10h17, le 08 décembre 2017 , Modifié à 16h16, le 09 décembre 2017

Mimie Mathy ne veut pas être associée à Nicolas Dupont-Aignan qui cite Joséphine Ange gardien pour s'opposer à la GPA
Mimie Mathy et Nicolas Dupont-Aignan © TF1 et AFP

Nous sommes le 8 décembre 2017, il est un peu plus de 9h du matin et la politique est entrée dans une nouvelle dimension : celle où une vedette de la télévision française tient publiquement à faire savoir qu'elle ne veut pas être associée à un ancien candidat à l'élection présidentielle.

Cette vedette, c'est Mimie Mathy, l'ancien candidat à l'élection présidentielle, c'est Nicolas Dupont-Aignan. Ce vendredi, l'héroïne de Joséphine, ange gardien publie en effet un message sur les réseaux sociaux dans lequel elle demande aux gens de ne pas faire l'amalgame entre elle et le président de Debout la France. Oui, parce qu'on peut confondre. Elle écrit :

Au secours !



Je découvre avec stupéfaction que Nicolas Dupont-Aignan s'appuie sur un épisode de 'Joséphine, ange gardien' pour twitter sur le problème des mères porteuses. Je ne tiens en aucun cas à être associée à cet homme politique capable de faire un pacte avec le Front national au moment des élections présidentielles [sic]. Merci à tous de ne pas faire l'amalgame.

Mercredi 6 décembre, au soir, celui qui avait soutenu Marine Le Pen au second tour de l'élection présidentielle a posté un message sur Twitter pour parler de Joséphine, ange gardien, dont la chaîne NT1 venait de diffuser un épisode. Celui qui a failli devenir Premier ministre avait alors fait de cette fiction (car c’est une fiction, rappelons-le) un argument politique pour s’opposer à la gestation pour autrui. "NDA" a ainsi tweeté son "émotion" :

Pour information, voici le pitch de l'épisode : "Joséphine vient aider Anna, une jeune Russe qui se trouve à quelques jours de son accouchement. Elle est en fait mère porteuse pour un couple d'hôteliers qui ne peut pas avoir d'enfant. Dès lors, Joséphine présage que la séparation avec le nourrisson sera une étape difficile pour Anna. Le lendemain de la naissance, arrive ce que redoutait Joséphine : Anna ne se résout pas à confier son enfant et s'enfuit avec le bébé qu'elle a baptisé Liouba. Sans papiers, sans argent, la jeune mère se retrouve à la rue. Joséphine se démène pour que la petite Liouba ne soit pas arrachée aux bras de sa mère."

Merci cependant de ne pas faire l'amalgame avec l'avis d'un homme politique. 



[EDIT 15H30]

Nicolas Dupont-Aignan n'a pas pu laisser cette histoire se terminer aussi simplement. Ce vendredi 8 décembre, en milieu d'après-midi, le député non-inscrit a donc réagi aux propos de Mimie Mathy. Il lui répond en parlant d'abord du cachet de l'actrice pour chaque épisode de Joséphine, ange gardien, puis en faisant allusion à "11 millions d'électeurs", ce qui correspond aux électeurs de Marine Le Pen au second tour de l'élection présidentielle :

Mimie Mathy, à 250.000€ par épisode, évitez d'insulter une partie de vos téléspectateurs. Heureusement pour votre compte en banque, les 11 millions d'électeurs que vous méprisez sont + tolérants dans le choix de leur programme TV que vous ne l'êtes sur leurs opinions politiques !

#

Du rab sur le Lab

PlusPlus