Nadine Morano, les migrants et 39-45 : Thierry Mariani "l'aurait pensé" aussi

Publié à 08h16, le 06 août 2015 , Modifié à 08h20, le 06 août 2015

Nadine Morano, les migrants et 39-45 : Thierry Mariani "l'aurait pensé" aussi
© AFP

#SOUTINE - Après les propos très polémiques prononcés par Nadine Morano le 5 août sur Europe 1 à propos des migrants, le député Les Républicains des Français de l'étranger, Thierry Mariani, lui apporte son soutien ce 6 août au matin. Invité de France Inter, et alors qu'on lui demande s'il aurait effectué la même comparaison, il explique qu'il n'aura pas forcément dit la même chose mais...

 

"

Je l’aurais pensé en tout cas, car je pense aussi qu’à un moment il faut que dans chaque pays les nationaux se lèvent aussi pour se défendre.



Après sur ces questions des migrants arrêtons de nous poser des débats sur des phrases. Le problème ce sont ces milliers de personnes mortes en Méditerranée et qu’on a le devoir humain de secourir et puis surtout des milliers de personnes qui continuent d’arriver en Europe et l’Europe ne fait rien, elle discute de savoir comment on se les répartit entre nous.

"

Sur Europe 1, Nadine Morano avait estimé que les migrants fuyant leur pays en guerre et cherchant le droit d'asile feraient mieux d'y rester pour se battre, avec l'aide de la communauté internationale. Pour cela, l'élue avait évoqué la Première et la Seconde guerre mondiale durant lesquelles, selon elle, la population française n'avait pas fui. Une affirmation quelque peu hasardeuse.

Elle avait expliqué :

"

Et puis je vais vous dire hein, on dit "ils quittent leur pays, ils fuient la guerre". Heureusement qu’on n’a pas fait pareil, nous, en 39-45 ou en 14 !



On a tous des aïeux qui reposent dans la terre de France qui se sont battus pour la liberté et pour sauver la France.



Alors moi je dis qu’il faudrait aussi que ces personnes, plutôt que de fuir, car ce n’est pas la solution, se battent pour leur pays et qu’on les accompagne dans ce combat ! Il faut leur permettre de rester chez eux !

"

Du rab sur le Lab

PlusPlus