Nathalie Kosciusko-Morizet se confie sur sa nouvelle coupe de cheveux et fait la pub de son coiffeur

Publié à 20h06, le 21 octobre 2013 , Modifié à 20h13, le 21 octobre 2013

Nathalie Kosciusko-Morizet se confie sur sa nouvelle coupe de cheveux et fait la pub de son coiffeur
Crédits photo Canal Plus

Les observateurs de la campagne de NKM l'avaient remarqué depuis quelques temps, mais la candidate UMP à la mairie de Paris n'avait jamais réagi sur le sujet: sa nouvelle coupe de cheveux. Finies les cheveux attachés, bonjour les cheveux lâchés et ondulés. Il aura fallu que Hélène Jouan, intervieweuse politique du Grand Journal de Canal Plus la lance sur le sujet pour qu'elle réagisse.

Nathalie Kosciusko-Morizet fait d'abord mine de s'en moquer et invite les journalistes, en fin de séquence, à l'interroger plutôt sur ses propositions. Mais semble pourtant très bien informée sur le sujet.

Lorsqu'Hélène Jouan pose la question cheveux à NKM, elle est soutenue par Jean-Michel Aphatie, chauve de son état. Voilà ce que la candidate UMP à la mairie de Paris commence par répondre :

Je vais vous dire un truc. Je comprends monsieur Aphatie que ça vous fasse quelque chose. [applaudissements, NDLR]

C'était un peu facile, je le reconnais.

Mais on va faire un truc: vous allez sur Google. Vous me googlisez. Et vous trouverez de moi, depuis 15 ans, parce que depuis 15 ans que je fais de la politique, il y en a eu des photos de moi. Tous les deux ans, à peu près, la même coupe de cheveux.

"Faux !", rétorquent ses intervieweurs. Il y a, selon eux, un vrai changement capillaire, et donc un changement de com' de la part de NKM. Nathalie Kosciusko-Morizet ne se fait pas prier et dévoile toute l'histoire.

Elle raconte avoir décidé de changer de coupe de cheveux en rencontrant son nouveau coiffeur dans un dîner :

Alors là, j'y suis allée un peu plus fort, c'est vrai. Monsieur Aphatie, allez, je vous dis tout, j'ai rencontré un coiffeur. J'ai rencontré un coiffeur, c'est une amie, Muriel Mayette qui est secrétaire générale de la Comédie-française, qui m'a présenté son coiffeur dans un dîner.

Il m'a parlé de tout sauf de cheveux. J'ai trouvé qu'il était formidable. Il s'appelle Hervé Boudon, 150 rue Montmartre.

Nathalie Kosciusko-Morizet connaît donc l'adresse du salon de son coiffeur par coeur, n'hésite pas à en faire -du coup- la publicité, mais invite les journalistes à l'interroger sur des sujets plus sérieux :

Sans vouloir offenser personne, j'ai pas prévu de faire un sondage sur le sujet. Je m'en moque, je me coiffe comme j'ai envie de me coiffer et j'aimerais bien qu'on parle de mes propositions si vous le voulez bien. 

Pourtant, il semblerait que la nouvelle coupe de cheveux de NKM ne soit pas si étrangère à la campagne parisienne. Le Canard Enchaîné avait abordé le sujet dans son édition du 26 septembre dernier. Le journal rapportait les propos de son attachée de presse, Aurore Longuet, qui assurait que ce coup de com' capillaire porterait ses fruits dans les urnes :

NKM montera d'1,5 point dans les sondages grâce à sa nouvelle coupe de cheveux.

Du rab sur le Lab

PlusPlus