Nicolas Sarkozy envisagerait de reprendre la tête de la droite en cas de défaite de François Fillon

Publié à 19h35, le 04 avril 2017 , Modifié à 19h35, le 04 avril 2017

Nicolas Sarkozy envisagerait de reprendre la tête de la droite en cas de défaite de François Fillon
Nicolas Sarkozy © AFP

HIGHLANDER - Humilié en 1995, battu en 2012, terrassé en 2016. Et pourtant, Nicolas Sarkozy est toujours vivant politiquement. C'est du moins ce que l'ancien président de la République veut croire. Un coup d'œil à l'état de sa famille politique depuis la primaire ne pourrait d'ailleurs que le convaincre quand son absence nuit à son camp...

L'ancien chef de l'État penserait donc à revenir une nouvelle fois. C'est ce qu'il a expliqué à des amis, rapporte Le Canard Enchaîné de ce mercredi 5 avril :

"

Je serai le premier à appeler à voter Macron contre Le Pen. Et, comme Fillon sera mort, je suis prêt à prendre immédiatement la tête de la droite pour mener la campagne des législatives. Car on peut les gagner, ces législatives.

 

"

Nicolas Sarkozy est donc persuadé que le second tour de la présidentielle se jouera entre Marine Le Pen et Emmanuel Macron. D'après lui, son ancien "collaborateur" sera éliminé dès le premier tour avec environ 20% des voix, derrière donc Emmanuel Macron qui, selon ses pronostics, fera 22%. Quant à Marine Le Pen, elle devrait être proche, selon Nicolas Sarkozy, des 30% des voix exprimées au premier tour. Les passions privées ne l'auront pas passionné très longtemps... 

Du rab sur le Lab

PlusPlus