Nicolas Sarkozy fait référence à Racine pour parler des critiques sur son livre

Publié à 19h53, le 26 janvier 2016 , Modifié à 19h53, le 26 janvier 2016

Nicolas Sarkozy fait référence à Racine pour parler des critiques sur son livre
Nicolas Sarkozy et un fan de son style littéraire © FREDERICK FLORIN / AFP

Nicolas Sarkozy est serein. Le train des injures roule sur le rail de son indifférence. L'auteur à succès, autrefois président de la République, ne s'inquiète donc pas des commentaires accompagnant la sortie de son ouvrage La France pour la vie (éd. Plon). Et vous savez pourquoi ? Parce que d'autres écrivains, et pas que des mauvais en plus, ont été avant lui la cible des remarques acerbes, des critiques faciles et des quolibets mesquins.

Prenez Jean Racine par exemple. Sa tragédie Phèdre, en 1677, a été l'objet de commentaires pas tout à fait sympathiques. C'est en tout cas ce que rappelle Nicolas Sarkozy, ce mardi 26 janvier, en marge d'un déplacement à Strasbourg où il était venu présenter son livre.

Et voici ce qu'il a dit, cité par l'AFP :

"

[Racine] a été très perturbé par les critiques quand il a sorti Phèdre. Les critiques sont oubliées, Racine non. Sans doute j'ai trop tenu compte des commentaires.

 

"

Vous voyez donc : d'ici peu, les critiques sur le livre de Nicolas Sarkozy, comme cette histoire de campagne imaginée entre Barack Obama et George W. Bush, seront vite oubliées. Restera alors l'œuvre d'un auteur que l'on n'imaginait pas capable d'autant de critiques sur lui-même en seulement 270 pages

Du rab sur le Lab

PlusPlus