NKM saisit la haute autorité de la primaire après les propos de Poisson sur les "lobbies sionistes" aux Etats-Unis

Publié à 06h56, le 21 octobre 2016 , Modifié à 13h35, le 21 octobre 2016

NKM saisit la haute autorité de la primaire après les propos de Poisson sur les "lobbies sionistes" aux Etats-Unis
NKM © AFP

Le grand manitou de la primaire de la droite, Thierry Solère, a "condamné" les propos de Jean-Frédéric Poisson sur les "lobbies sionistes" aux Etats-Unis, assurant que la question "Poisson" serait posée à la prochaine réunion de la commission d’organisation de la primaire. Bruno Le Maire s’est quant à lui dit "profondément choqué" par ces déclarations. Nathalie Kosciusko-Morizet aussi.

La candidate à la primaire de la droite a annoncé jeudi 20 octobre qu'elle saisirait vendredi la Haute Autorité de la primaire après des propos tenus par Jean-Frédéric Poisson sur les "lobbies sionistes" aux Etats-Unis. NKM a ainsi tweeté, ajoutant le hashtag #Poisson pour lever toute éventuelle ambiguïté :

"

Thèses complotistes. Antisémitisme. Je saisis demain la Haute Autorité de la primaire.

"

Voici la lettre que NKM a adressée à la Présidente de la Haute autorité Anne Levade :

Dans un entretien à Nice-Matin, Jean-Frédéric Poisson a affirmé que "la proximité de (la candidate à la présidence américaine Hillary) Clinton avec les super-financiers de Wall Street et sa soumission aux lobbies sionistes sont dangereuses pour l'Europe et la France".

Cette déclaration a donc également été condamnée par Bruno Le Maire, qui participait jeudi soir à l'Emission Politique sur France 2. "Il y a dans notre pays des actes antisémites qui vont jusqu'à l'assassinat et je ne comprends pas qu'on puisse tenir de tels propos. Je le condamne et ce sera aux électeurs de juger", a-t-il dit.

Dans la journée le Conseil représentatif des institutions juives de France (Crif) avait demandé à "la Haute Autorité de la primaire de la droite et du centre une condamnation ferme des propos" de Jean-Frédéric Poisson. Avec cette déclaration, le candidat "se place en dehors du cadre de la primaire et s'installe aux côtés d'un Alain Soral ou d'un Dieudonné, dont il épouse les thèses", selon son président Francis Kalifat.

[EDIT 13h35] ajout tweet NKM

[BONUS TRACK] Invité de Franceinfo: ce vendredi, Christian Estrosi a jugé les propos de Jean-Frédéric Poisson "inacceptables" et "insupportables". "Ce genre de comportement, on sait où il a pu conduire", a ajouté le président LR de la région PACA qui demande, si le président du PCD ne retire pas ses propos, son exclusion de la primaire :

 

"

Je demande à tous les autres candidats de dénoncer les propos de monsieur Poisson et je demande à la haute autorité chargée de suivre l’élection de bien vouloir convoquer monsieur Poisson et de prendre les décisions nécessaires. Que toutes les conséquences soient tirées de cela. La haute autorité est là pour vérifier sir les valeurs sont bien respectées. En ce qui me concerne, s’il ne dit pas qu’il s’est trompé, que sa langue a fourché, qu’il ne le pense pas, qu’il le regrette, qu’il s’autocondamne, il n’a plus sa place dans la primaire.

"

Du rab sur le Lab

PlusPlus