Non dénué d’arrière-pensée électorale, François Hollande tient sa promesse de visiter l'ensemble des outre-mer

Publié à 07h54, le 18 février 2016 , Modifié à 08h24, le 18 février 2016

Non dénué d’arrière-pensée électorale, François Hollande tient sa promesse de visiter l'ensemble des outre-mer
François Hollande. © AFP

Son camp comme l’opposition lui ont souvent fait ce reproche : ne pas avoir tenu l’ensemble de ses promesses de campagne, malgré les allégations de Bruno Le Roux. Mais il y en a une que François Hollande s’apprête à tenir. Celle d’avoir visité durant son quinquennat l’ensemble des outre-mer, comme le rapporte Europe 1 ce jeudi 18 février.

Car le chef de l’Etat s’apprête, 37 ans après Valéry Giscard d’Estaing en 1979, à se rendre à Wallis et Futuna en cette fin de semaine. Outre les terres antarctiques et australes, François Hollande aura donc fait le tour des DOM-TOM depuis son accession à l'Elysée en 2012.

Des déplacements non dénués d’arrière-pensée électorale, à un peu plus d’un an de la prochaine échéance présidentielle en 2017. Car la Polynésie et Wallis et Futuna comptent près de 190.000 inscrits sur les listes électorales. Et comme la prochaine présidentielle s’annonce serrée, chaque voix importe.

Du rab sur le Lab

PlusPlus