On a suivi le conseil de ce troll de Gérard Collomb et comparé le meeting de Macron avec celui de la Belle Alliance Populaire

Publié à 17h03, le 10 décembre 2016 , Modifié à 18h47, le 10 décembre 2016

On a suivi le conseil de ce troll de Gérard Collomb et comparé le meeting de Macron avec celui de la Belle Alliance Populaire
Le meeting d'Emmanuel Macron (à gauche) et celui de la Belle Alliance Populaire (à droite) © Photos Julien Chabrout pour le Lab

ON VA LAISSER PARLER LES IMAGES - Gérard Collomb est un troll. Non content d'être maire de Lyon, il est également l'un des plus fervents supporters d'Emmanuel Macron. Alors forcément, lorsqu'il voit l'engouement suscité par son champion, l'élu lyonnais jubile.

Ce samedi 10 décembre, porte de Versailles à Paris, Gérard Collomb est donc venu assister au grand meeting de l'ancien ministre de l'Économie. Interrogé par un journaliste du Figaro sur la "démonstration de force" opérée par Emmanuel Macron, le sénateur socialiste a approuvé :

En tout cas ce n'est pas une démonstration de faiblesse. Quand on regarde ce qu'était la Belle Alliance Populaire il y a deux semaines [une en fait, NDLR], on voit où est le mouvement. Et si moi aujourd'hui j'étais à la place de Jean-Christophe Cambadélis, j'essayerais de rejoindre ce mouvement et de le faire gagner.

 

Du trolling de haute volée auquel le Lab a donc décidé de se plier.

Et c'est que, nom de Zeus ! Gérard Collomb a raison : il y avait en tout et pour tout 3.000 personnes au rassemblement de la BAP organisé samedi 3 décembre. Patrick Kanner avait d'ailleurs eu un mal de fou à expliquer pourquoi il y avait autant de chaises vides à la convention. "Beaucoup de militants sont encore un peu sonnés par la décision de François Hollande et certains ont sûrement dû dire 'Bon bah voilà, je vais pas…'", avait tenté le ministre de la Ville au micro de BFMTV.

Jean-Christophe Cambadélis s'était, lui, montré beaucoup plus confiant. "Plus de 3.000 personnes, c’est trois fois plus que le rassemblement de Macron dont vous avez dit que c’était un succès", avait-il dit après avoir lui-même annoncé 10.000 personnes il y a quelques mois. Avant Gérard Collomb, Jean-Christophe Cambadélis faisait déjà une comparaison entre les rassemblements de l'un et de l'autre.

Eh bien nous allons faire pareil.

Ce samedi 10 décembre, porte de Versailles, on comptait 5.600 places assises plus un espace debout, selon les organisateurs. Environ 10.000 personnes étaient attendues. Une deuxième salle a été ouverte. 

À la tribune, Emmanuel Macron a lui-même avancé le chiffre de 15.000 personnes.

Mais comme le dirait Jean-Michel Larqué au regretté Thierry Roland un soir de juillet 1998, le mieux est de laisser parler les images :

Voici le meeting d'Emmanuel Macron :

[EDIT 17h46] Il y avait quand même quelques chaises vides par endroit : 

Et celui de la Belle Alliance Populaire :

Verdict ? 

 

salaire net pour tous augmentera

Du rab sur le Lab

PlusPlus