Paquet neutre : Sarkozy persiste (et propose ironiquement de "supprimer les marques de voitures")

Publié à 21h54, le 04 février 2016 , Modifié à 23h08, le 04 février 2016

Paquet neutre : Sarkozy persiste (et propose ironiquement de "supprimer les marques de voitures")

PERSEVERE... - Après les comparaisons aves les bouteilles d'eau, le vin et le fromage, voici venir celle avec les marques de voiture... Nicolas Sarkozy est en guerre contre les paquets de cigarettes neutres, c'est-à-dire sans marque apparente pour laisser toute la place au message de prévention sur les dangers du tabagisme. Une mesure visant à dissuader les fumeurs, dans un objectif de santé publique. 

Mercredi 3 février, lors d'une réunion LR sur l'agriculture et la ruralité, le patron du parti a expliqué :

 

"

Si nous acceptons le paquet de cigarettes neutre, dans six mois on vous proposera la bouteille neutre et ç’en sera fini de nos appellations et de nos terroirs, ainsi que de la défense de notre savoir-faire. [...] Si vous acceptez le paquet neutre pour les cigarettes, vous aurez demain des intégristes qui vous demanderont la bouteille neutre, puis on aura aussi le fromage neutre. On a déjà eu le président normal…

"

Des propos qui ont provoqué une polémique. Interrogé à ce sujet sur le plateau de Des Paroles et Des Actes, jeudi sur France 2, l'ancien chef de l'État a maintenu son analyse. "Il y a trop d'interdictions", a-t-il d'abord déclaré. Avant de marteler ses doutes quant à l'efficacité du paquet neutre :

"

Les cigarettes restent en vente mais, au prétexte qu'on met pas de marques, on va moins en vendre ? C'est une plaisanterie ! De mauvais goût de surcroît.

 

"

Et de pousser sa logique jusqu'au bout du bout du bout du bout :

 

"

Ça peut tuer les voitures. Je propose à madame Touraine [la ministre de la Santé, ndlr] de supprimer les marques des voitures. [...] Ce n'est pas une plaisanterie.

"

Du rab sur le Lab

PlusPlus