Pas officiellement candidat à la présidence de LR, Laurent Wauquiez s’imagine en Luke Skywalker de la droite

Publié à 06h59, le 28 juin 2017 , Modifié à 07h38, le 28 juin 2017

Pas officiellement candidat à la présidence de LR, Laurent Wauquiez s’imagine en Luke Skywalker de la droite
Laurent Wauquiez © PHILIPPE DESMAZES / AFP

FAIS-LE OU NE LE FAIS PAS, IL N’Y A PAS D’ESSAI - Il n’est pas (encore) officiellement candidat mais il s’y prépare fortement, soutenu publiquement par Brice Hortefeux notamment. Laurent Wauquiez a d’ailleurs déjeuné en tête-à-tête avec Nicolas Sarkozy mardi, rapporte ce mercredi 28 juin Le Figaro. Un pas de plus vers son ambition de devenir le prochain président de Les Républicains, après la double séquence électorale historiquement désastreuse pour la droite.

Celui qui incarne l’aile droite de LR, critiquée violement par Xavier Bertrand qui aimerait voir Valérie Pécresse candidate pour s’y opposer, s’imagine bien en Astérix ou en Luke Skywalker de la droite. Il l’explique ainsi au Figaro dans une formule qui fait autant référence au petit gaulois de bande dessinée qu’au célèbre Jedi de Star Wars sauveur de la galaxie :

"

Je trouve que c’est un beau combat. On part de rien, tout semble mort mais toute forme d’espoir n’est pas perdue. Quelque part, au fond de la galaxie, survit un petit camp irréductible !

"

S’il ne dit pas qu’il est candidat, il semble tout de même en avoir l’intention. "Ce n’est pas juste le débat sur untel ou untel cette élection", poursuit-il dans les colonnes du quotidien. "C’est un débat sur quelle droite nous voulons". 

Lui veut, dit-il, "une droite claire, rassemblée, offensive". Un credo déjà mis à mal par la division des députés LR en deux groupes à l’Assemblée nationale, le canal historique formant un groupe LR d’opposition franche quand les "Constructifs" se sont associés aux élus UDI et s’apprêtent à voter la confiance au gouvernement d’Edouard Philippe.

Du rab sur le Lab

PlusPlus