Pendant ce temps, le garde des Sceaux François Bayrou préside le conseil communautaire de l’agglo de Pau

Publié à 11h40, le 29 mai 2017 , Modifié à 15h40, le 29 mai 2017

Pendant ce temps, le garde des Sceaux François Bayrou préside le conseil communautaire de l’agglo de Pau
Le garde des Sceaux François Bayrou dans sa qualité de président d'agglo, lundi 29 mai. © Montage Le Lab

L’actualité de François Bayrou, nommé ministre de la Justice dans le gouvernement d’Édouard Philippe, ne se résume pas à la loi de la moralisation de la vie publique sur laquelle il planche actuellement. En ce lundi 29 mai, le garde des Sceaux a une journée bien remplie… à Pau.

Ainsi apprend-on dans La République des Pyrénées que celui qui est toujours maire de la commune des Pyrénées-Atlantiques et président de l’Agglo Pau Béarn Pyrénées passera sa journée dans ses fonctions d’élu local qu’il n’a pas encore quittées. Il devait d’abord présider le conseil communautaire de l’agglomération de Pau à 11h15, avant de réunir en séance ses administrés de Pau à 17 heures. Mais ce n’est pas tout : entre temps, François Bayrou assistera à la présentation de la prochaine saison théâtrale de Pau, à laquelle il "tient absolument à être présent"

Le quotidien local précise que la séance au conseil communautaire, initialement convoquée jeudi 18 mai, avait été repoussée en raison de la tenue du premier conseil des ministres, auquel François Bayrou participait. Quant à la séance au conseil municipal, qui devait se dérouler lundi 15 mai, elle avait été "annulée en raison d'un problème technique sur l'avion qui devait ramener l'édile de Paris à Pau".

Conformément à la charte de déontologie imposée aux ministres, François Bayrou a un mois pour quitter la mairie et l’agglo de Pau. Tout comme Édouard Philippe, qui a démissionné de son mandat de maire du Havre, et Jean-Yves Le Drian, qui ne pourra plus cumuler ministère et présidence de la région Bretagne comme sous François Hollande. Visiblement, François Bayrou compte donc exercer ses mandats locaux jusqu’à la dernière minute.

[EDIT 15h40 : ajout tweet Franck Paillanave]

Du rab sur le Lab

PlusPlus