Poisson demande à Valls le retrait d’affiches de prévention pour les gays car il juge qu'elles font la promotion de l'adultère

Publié à 10h19, le 19 novembre 2016 , Modifié à 10h28, le 19 novembre 2016

Poisson demande à Valls le retrait d’affiches de prévention pour les gays car il juge qu'elles font la promotion de l'adultère
Jean-Frédéric Poisson © AFP

Président du Parti chrétien-démocrate, Jean-Frédéric Poisson a fait campagne pour la primaire de la droite sur un créneau droitier et conservateur. Notamment sur les questions de société. Fervent pourfendeur du mariage homosexuel, qu’il promet d’abroger s’il est élu, Jean-Frédéric Poisson s’est élevé, vendredi 18 novembre, contre une campagne d’affiches de prévention pour les gays.

Sur Twitter, il demande à Manuel Valls le retrait de cette "promo adultère" dans le domaine public :

Jean-Frédéric Poisson et le PCD ont lancé une pétition afin de faire enlever cette campagne d’affichage. Avec une lettre une lettre au Premier ministre dans laquelle le candidat à la primaire de la droite écrit :

 

"

Depuis quelques jours, sous couvert de 'santé publique' et de promotion des différents modes de protection en matière sexuelle, les Français voient apparaître ici et là des affiches comportant des photos et des textes faisant la promotion du "sexe entre hommes". (…) C’est donc dans un même souci de protection des mineurs face à ces images à caractère sexuel déployées partout, et de respect de l'ordre public et de la législation en vigueur que je vous demande, Madame le Ministre (sic), le retrait immédiat de cette campagne d’affichage.

"

Selon lui, ces affiches sont "en totale violation de la loi civile, certaines affiches de cette campagne diffusent un message contribuant à une normalisation de l'adultère et cela alors que la fidélité demeure dans le Code civil une obligation légale". Une manière d'attaquer une campagne où figurent des personnages homosexuels de la part de ce virulent opposant au mariage pour tous. Fort logiquement, d'autres réactions aussi courroucées devraient suivre dès lors qu'un livre, un film ou un article évoque une relation adultérine. Non ? 

Comme le rapporte Le Huffington Post, "depuis quelques jours, une campagne de prévention sur les maladies sexuellement transmissibles entre hommes est déployée dans les rues de Paris". Et comme le note également le site, un soutien de La Manif pour tous a publié sur Twitter une photo montrant ces affiches vandalisées. Ce dont il se réjouit. Comme Christine Boutin, présidente d’honneur du PCD.

Ces affiches ont été mises en place par Santé publique de France avec le parrainage du ministère de la Santé. Et relayée par des membres du gouvernement, comme Harlem désir :

Vendredi, face à l'attitude de certains élus comme Jean-Frédéric Poisson, la ministre de la Santé Marisol Touraine a demandé aux internautes de partager cette campagne de prévention, considérant qu'il s'agirait là de "la plus belle des réponses" aux attaques.

#

Du rab sur le Lab

PlusPlus