Pour Jean-Marie Le Guen, Jean-Yves Le Drian pourrait cumuler la région Bretagne avec son poste de ministre de la Défense

Publié à 09h22, le 15 octobre 2015 , Modifié à 11h40, le 15 octobre 2015

Pour Jean-Marie Le Guen, Jean-Yves Le Drian pourrait cumuler la région Bretagne avec son poste de ministre de la Défense
© © FETHI BELAID / AFP

EXCEPTION - Il est décidément au-dessus du lot. Vanté de toutes parts par sa famille socialiste, le ministre de la Défense Jean-Yves Le Drian pourrait même se voir accorder une dérogation à la charte éthique du gouvernement pour cumuler, en cas de victoire au scrutin de décembre, la fonction de président de la région Bretagne avec son poste de ministre de la Défense.

C’est en tout cas ce qu’a laissé entendre le secrétaire d'Etat chargé des relations avec le Parlement Jean-Marie Le Guen, toujours franc du collier, au micro d’iTélé ce jeudi 15 octobre. Interrogé sur la possibilité ou non de cumuler les deux jobs, le socialiste a d’abord éludé avant d’ouvrir la porte à une "exception" pour Jean-Yves Le Drian, comme l'avait suggéré la ministre bretonne Marylise Lebranchu.

 

"

Il y a des règles et elles sont connues, Jean-Yves Le Drian s’exprimera demain. (…) Des réponses seront apportées au moment où les questions se posent. (…) Je vous remercie vous-même et l’ensemble des commentateurs d’anticiper la victoire de Le Drian, elle est normale et elle est effectivement attendue.

"

Puis, dans un haussement d’épaules suivi d’un large sourire :

 

"

Vous savez très bien qu’il y a un adage qui dit que l’exception confirme la règle… Mais ce n’est pas moi qui décide et chaque chose en son temps.

"

Le cas Le Drian provoquera-t-il un couac au sein de la majorité ? Le secrétaire d’État au Parlement semble en tout cas en désaccord avec Manuel Valls sur cette question. Le Premier ministre a quant à lui exclu toute possibilité de cumuler un poste de présidence de région avec l’Hôtel de Brienne, quelques minutes après Jean-Marie Le Guen, sur BFMTV. 

Si Ségolène Neuville présente son collègue de la Défense comme un "dieu sur terre", Jean-Marie Le Guen n’est pas non plus avare en compliments.

"

Jean-Yves Le Drian est un président emblématique de la Bretagne, il est attendu très largement par les Bretons. (…) On ne va quand même pas à Jean-Yves Le Drian, qui est sans doute évidemment un des ministres les plus efficaces de ce gouvernement, et surtout un des ministres de la Défense les plus efficaces de la Vème République, pour ne pas dire celui qui a été le plus efficace, lui faire le procès d’intention de ne pas se consacrer à son travail.

"

Le gouvernement dans cette affaire semble tiraillé entre la volonté de conserver dans son équipe un ministre populaire (55% d’opinions favorables selon un sondage Opinionway publié le 13 octobre) dans un contexte de contestation, et la nécessité de conserver une région historiquement à gauche, la Bretagne, alors que la gauche pourrait perdre plusieurs exécutifs locaux après les élections régionales de décembre.

À LIRE AUSSI SUR EUROPE1.FR:

Bretagne: Jean-Yves Le Drian tête de liste PS aux régionales

Du rab sur le Lab

PlusPlus