Pour la première fois depuis 2014, Alain Juppé fait la une de l’hebdomadaire ultra-conservateur Valeurs Actuelles

Publié à 17h53, le 13 septembre 2016 , Modifié à 17h59, le 13 septembre 2016

Pour la première fois depuis 2014, Alain Juppé fait la une de l’hebdomadaire ultra-conservateur Valeurs Actuelles
© © MEHDI FEDOUACH / AFP

Les unes des Valeurs Actuelles ciblent souvent les gaspillages, les profiteurs du système, Najat Vallaud-Belkacem (ou Christiane Taubira ou François Hollande). Le magazine du groupe Valmonde piloté par Yves de Kerdrel titre souvent (trop souvent selon certains politiques de gauchesur des sujets liés aux questions d’identité ou l’immigration. Parfois se glissent en une des têtes politiques pour des interviews exclusives. Depuis mars 2015 ont fait la une : Marion Maréchal-Le Pen (juin 2015), François Fillon (juin 2015), Nicolas Sarkozy (août 2015), Jean-François Copé (janvier 2016), Marine Le Pen (juillet 2016) et de nouveau Nicolas Sarkozy (août 2016).

Parmi les ténors de LR, il en manque un : Alain Juppé.

Le maire de Bordeaux, candidat à la primaire a accordé sa dernière interview à l’hebdomadaire très très conservateur en… septembre 2014. Il faut dire que les unes de l’hebdo semblent loin loin de son « identité heureuse».

Mais peu importe, Nicolas Sarkozy parle aux chasseurs, Bruno Le Maire aux coiffeurs, Alain Juppé va s'adresser lui à une frange de la droite qui ne lui est pas forcement acquise. Le prochain numéro de Valeurs Actuelles, à paraître le 16 septembre, va afficher Alain Juppé en couverture avec un dossier de 6 pages et une interview titrée : «Islam, identité, immigration, l’interview qui fâche».

La rédaction demandait un entretien depuis de nombreux mois. La campagne pour la primaire battant aujourd’hui son plein, le candidat cette fois a dit oui. « Il faut parler à tout le monde » dit-on dans son entourage.

Alain Juppé répond via cette interview, à une remarque qui lui est souvent faîte : il parlerait plus aux Français qu’aux électeurs de la primaire. Interrogé sur ce sujet dans la matinale de RTL ce 13 septembre, il répond :

 

"

Oui, je parle aux Français et moi je refuse une attitude politique qui consisterait à raconter des balivernes pour gagner le premier tour et changer de discours après le premier tour. Je serai constant dans mon discours.   

"

En attendant, Alain Juppé envoie cette semaine un signe à la frange la plus conservatrice de sa droite. Cette une de Valeurs Actuelles, Nadine Morano rêve de la décrocher , mais ce n'est pas encore pour cette fois. 

Du rab sur le Lab

PlusPlus