Pour Lagarde, Marine Le Pen "espère être la troisième chef d'État d'extrême droite" élue après Höfer et Hitler

Publié à 10h51, le 23 mai 2016 , Modifié à 12h54, le 23 mai 2016

Pour Lagarde, Marine Le Pen "espère être la troisième chef d'État d'extrême droite" élue après Höfer et Hitler
© Montage via AFP via LeLab

Basculera, basculera pas ? Les résultats de l'élection présidentielle ne sont pas encore connus, mais en cas de victoire du candidat du FPÖ Norbert Höfer à l'élection présidentielle, l'Autriche deviendrait ce lundi 23 mai le premier pays de l'Union Européenne à élire un leader d'extrême droite.

Un avertissement pour beaucoup de leaders politiques européens, notamment en France. Invité dimanche 22 mai sur TF1, Nicolas Sarkozy, a estimé que "ce qui se passe en Autriche peut arriver" en France. Sur Europe 1 ce lundi 23 mai, Jean-Christophe Lagarde, président de l'UDI, a quant à lui fait un lien un peu étonnant. Il explique:

 

"

J'espère que ça ne se produira pas mais si ça se produit, ce serait la première fois depuis Adolf Hitler qu'un chef d'État en Europe d'extrême droite est élu. Et madame Le Pen espère être la troisième chef d'État d'extrême droite.

"

Après Adolf Hitler, Norbert Höfer et Marine Le Pen ? Voici donc la lignée historique de l'extrême droite vue par Jean-Christophe Lagarde.

Pour rappel, Adolf Hitler n'a jamais été élu président. C'est le président Hindenburg qui le nomma chancelier du Reich le 30 janvier 1933. 

Du rab sur le Lab

PlusPlus