Pour Mélenchon, l'anniversaire de Macron à Chambord est un nouvel exemple de la nécessité d'une 6e République

Publié à 11h28, le 17 décembre 2017 , Modifié à 11h29, le 17 décembre 2017

Pour Mélenchon, l'anniversaire de Macron à Chambord est un nouvel exemple de la nécessité d'une 6e République
Jean-Luc Mélenchon © Capture d'écran CNews

Ça aura été l'une des *grandes* polémiques du week-end : Emmanuel Macron qui fête son 40e anniversaire au château de Chambord, la famille logeant dans un gîte situé non loin du célèbre bâtiment. De nombreuse voix se sont élevées pour critiquer ce choix apparemment monarchique. "Quelle drôle d'idée", s'était lui-même étonné Jean-Luc Mélenchon, samedi 16 décembre. "Moi, je suis tellement républicain que tout ce qui touche au symbole royaliste m’exaspère. Je trouve ça ridicule. Mais il en faut pour tous les goûts", avait estimé le député LFI des Bouches-du-Rhône.

Ce dimanche, invité du Grand Rendez-vous Europe1 / Les Échos / CNews, Jean-Luc Mélenchon va plus loin. Cette fois, le leader de La France insoumise se dit "content" du choix présidentiel. Il lance :

"

Je lui souhaite bon anniversaire. Je suis content qu'il soit allé à Chambord parce que ça donne de lui une image monarchique qui semble correspondre à l'image qu'il se fait de lui-même.

 

"

Puis Jean-Luc Mélenchon poursuit sa critique :

"

La personne du président de la République, dans la monarchie présidentielle, tout est spectaculaire, le corps du Roi comme on dit est quasi-sacré. Donc non, il ne fait pas ce qu'il veut. Mais honnêtement, on ne va pas aller lui chercher pouilles. C'est la Constitution qu'il faut changer.

 

"

L'anniversaire d'Emmanuel Macron à Chambord est donc, pour le leader de La France insoumise, un nouvel exemple de la nécessité, selon lui, de mettre fin à la 5e République et de passer à la 6e. "Ça concerne le quotidien. Quand une personne se croit tellement importante et tellement sûre d'elle-même qu'elle peut décider ce qu'elle veut, eh bien nous sommes tous en danger, quelle que soit la qualité de la personne au départ", assène Jean-Luc Mélenchon, avant de poursuivre :

"

Le pouvoir absolu rend absolument fou.

 

"

Et, puisqu'il est question du célèbre château de la Loire, Jean-Luc Mélenchon, plutôt connaisseur dès qu'il s'agit d'histoire de France, donne un conseil au chef de l'État. "Vous savez à Chambord, il y a un endroit que je lui conseille d'aller voir et sur lequel il faut méditer : il y a un escalier à double-révolution. Donc ça pourrait l'inspirer pour le futur", dit-il avec un certain amusement. Un escalier à double-révolution qui, selon toute vraisemblance, a été inspiré par les travaux de Léonard de Vinci. 

Du rab sur le Lab

PlusPlus