Pour Nathalie Kosciusko-Morizet, l'appel "Touche pas à mon église" "essaye d'exciter" autour d'un sujet "qui n'existe pas vraiment"

Publié à 11h29, le 10 juillet 2015 , Modifié à 17h45, le 10 juillet 2015

Pour Nathalie Kosciusko-Morizet, l'appel "Touche pas à mon église" "essaye d'exciter" autour d'un sujet "qui n'existe pas vraiment"

HORS SUJET-  "Touche pas à mon église" c'est le titre de l'appel de Denis Tillinac avec le journal  Valeurs actuelles publié ce 9 juillet. Parmi les premiers signataires : Eric Zemmour, Alain Finkielkraut, Philippe de Villiers, Jeanette Bougrab et...Nicolas Sarkozy. Une mauvaise idée si on en croit Nathalie Koscuisko-Morizet. La numéro 2 de Les Républicains est en désaccord avec son numéro 1. Ce 10 juillet, interrogée sur France Info, elle déclare :

 

"

Non, je la signerai pas.

"

La députée de l'Essonne explique que ce  serait "une erreur de transformer les églises en mosquées" mais qu'il "faudrait pouvoir parler plus généralement du devenir de certaines églises dans les zones très rurales." Surtout, elle estime que ce sujet n'en est pas vraiment un et qu'il est inutile de le relancer.   

"

Je trouve que c'est comme un revival, un retour d'un sujet qu'on essaye de faire vivre, on essaye d'exciter autour de ce sujet qui n'existe pas vraiment.


Le recteur de la mosquée de Paris a fait marche arrière tout de suite. Il y a eu des explications qui ont été données ici ou là, c'est pas un sujet d'une immense actualité.

 

C'est pas une question qui se pose tous les jours le matin aux Français, c'est pas vrai ! Pourquoi le faire revivre, pourquoi aller chercher à cliver, pourquoi aller chercher à en faire un sujet alors que ça n'en est pas vraiment un ! 

"

L'ex-ministre de Nicolas Sarkozy va même un peu plus loin dans la critique de cet appel signé par l'ex-président de la République. Elle estime que l'Eglise ne  doit pas avoir une seule dimension culturelle. Elle critique :  

"

Tous ces gens qui nous parlent de civilisation à propos de l'Eglise, est-ce qu'ils rentrent vraiment dans les églises? (...) Moi, je rentre dans les églises. Je pense que beaucoup de ceux qui ramènent la question de l'Eglise, de la religion à un projet de civilisation ont parfois oublié le message évangélique.

"

Message qu'elle rappelle : "Le message évangélique, il est fait d'universalisme, pas de nationalisme. Le message évangélique, il est fait de projection vers l'avenir pas de passéisme." A bon entendeur...

 

[BONUS TRACK] Se baigner dans la Seine ? Et puis quoi encore !

Interrogée sur la déclaration de la maire de Paris sur les baignades possibles dans la Seine dans quelques années, son ex-concurrente se moque :

"

J'ai vu cette promesse de Madame Hidalgo de dire qu'on allait se baigner dans la Seine dans quelques années - c'est formidable si ça pouvait se faire tant mieux - on peut aussi promettre de faire du water-polo dans le canal St- Martin en 2050 ! 

"

Et de conclure : "les politiques doivent s'engager sur ce qu'ils peuvent faire".  





A LIRE AUSSI SUR LE LAB :

> François Bayrou explique qu'il ne signe "jamais de pétition", sauf celles qu'il lance lui-même

> Jeux Olympiques 2024: Anne Hidalgo veut organiser l'épreuve de triathlon dans la Seine

 



A LIRE AUSSI SUR EUROPE1.FR :

Eglises transformées en mosquée ? La réponse de Boubakeur à Sarkozy

 

 

Du rab sur le Lab

PlusPlus