Pourquoi Hollande a besoin de Royal

Publié à 18h42, le 23 janvier 2012 , Modifié à 18h10, le 24 janvier 2012

Pourquoi Hollande a besoin de Royal
Ségolène Royal et François Hollande, le 23 octobre 2011, à Paris (Reuters)

Ségolène Royal faisait la tête au Bourget, dimanche. Et pour cause, l’ancienne compagne de François Hollande s’est sentie "zappée" lors du discours tant applaudi du leader socialiste. Un oubli indélicat certes, mais surtout malvenu de la part du candidat. Car Le Lab pense que la présidente du conseil régional de Poitou-Charentes devrait être l’un des piliers de la campagne du grand gagnant de la primaire citoyenne. Explications.

  1. Royal, c’est 17 millions de voix

    Sur interieur.gouv.fr

    Ségolène Royal avait tout de même réuni 17 millions d’électeurs au deuxième tour de la présidentielle, contre Nicolas Sarkozy en 2007. De plus, 26% des Français avaient voté pour la compagne de François Hollande dès le premier tour, tandis que Lionel Jospin n’avait rassemblé que 16% des voix en 2002.

  2. Royal, ce sont des actions

    Sur Le Huffington Post

    Ségolène Royal représente une gauche engagée et combative. En effet, l’ex-candidate de 2007 a mené beaucoup de batailles dans sa région de Poitou-Charentes. Un bon bilan dont elle se sert souvent au niveau national.
    Parmi d’autres mesures lancées au niveau local :

    • Le Pass contraception
    • La création de fonds d’investissements pour les PME
    • Une aide financière immédiate pour les salariés victimes de licenciement économique en 2009 
    • Etc. 

    Et pour confirmer les dires de la conseillère de Poitou-Charentes, celle-ci a été réélue à la tête de sa région en mars 2010 avec un score écrasant de 60,61% des voix contre le ministre des Transports, Dominique Bussereau.

  3. Royal, c'est une énergie

    Sur lejdd.fr

    Même si elle hérite, Ségolène Royal possède indéniablement un capital sympathie au sein du PS et plus largement dans la population, comme en témoigne cet article du JDD.fr. Et la présidente du conseil régional de Poitou-Charentes sait le mettre à profit. On ne niera pas l’enthousiasme des foules à chacun de ses déplacements, et surtout, à chaque meeting de l’élue (Comme à Bordeaux en 2006, même si ça date un peu… Voir la vidéo en cliquant ici).

    D’ailleurs, même si ce n'est pas tout neuf, en 2006, un sondage lh2 pour Libération révélait que si la candidate ne faisait pas l’unanimité en tant que présidentiable, celle-ci était tout-de-même qualifiée de sympathique par 76% des personnes interrogées.

  4. Royal c’est une expérience ministérielle

    Sur desirsdavenir.org

    Contrairement à François Hollande, qui s’est vu reprocher le fait d'être inexpérimenté, de n’avoir jamais eu la charge d’un maroquin, Ségolène Royal a quatre expériences en la matière.

    • Ministre de l’Environnement du gouvernement Bérégovoy entre 1992 et 1993
    • Ministre déléguée à l’Enseignement scolaire du gouvernement Jospin entre 1997 et 2000
    • Ministre déléguée à la Famille et à l’Enfance du gouvernement Jospin de 2000 à 2001
    • Ministre déléguée à la Famille, à l’Enfance et aux Personnes handicapées du gouvernement Jospin, de 2001 à 2002
  5. Royal, c’était quand-même la chouchoute de Mitterrand

    Sur lemonde.fr

    Comme le titre très justement Le Monde sur son site, le spectre de François Mitterrand planait au-dessus du discours de François Hollande au Bourget, dimanche. Le Figaro aussi l'a remarqué :

    Or, Ségolène Royal se veut l’héritière de "Tonton". C’est d’ailleurs ce qu’affirmait Pierre Bergé, en mai 2011, lors d’un discours rendant hommage au Président socialiste : "Et l’héritière de François Mitterrand, c’est Ségolène Royal !"

    Ségolène Royal et François Mitterrand, c’est une longue histoire. Après avoir été chargée de mission au secrétariat général de la présidence de la République, Ségolène Royal reçoit les rennes des affaires sociales et de l'environnement qu’elle dirige pendant 4 ans jusqu’en 1988.

  6. Ce sujet se construit avec vous !

    Vous avez repéré un article ou une vidéo susceptible d'enrichir notre sujet ? Envoyez-nous vos liens dans les commentaires et nous les ajouterons à notre sélection.

Du rab sur le Lab

PlusPlus