Pourquoi le livre de François Fillon n'est pas un "phénomène de librairie"

Publié à 11h09, le 03 octobre 2015 , Modifié à 11h09, le 03 octobre 2015

Pourquoi le livre de François Fillon n'est pas un "phénomène de librairie"
François Fillon © AFP / JEAN-FRANCOIS MONIER

C'est LE livre de la rentrée, l’événement littéraire de cet automne 2015, le tsunami de l'édition. Faire (éd. Albin Michel) de François Fillon, est à en croire l'éditeur, un "phénomène" de librairie. L'ancien Premier ministre lui-même s'est félicité de cet incroyable succès, s'extasiant sur Facebook d'avoir vendu plus de 50.000 exemplaires de son bouquin.

View post on imgur.com


Sauf que bon… D'après le JDD, François Fillon n'a pas vendu "plus de 50.000" exemplaire de son livre Faire mais un peu moins de… 17.000. Ce qui est déjà pas mal.

Le site de l'hebdomadaire écrit :

"

Selon nos constatations, le livre s'est vendu à 6.308 exemplaires lors de la première semaine et à 10.638 exemplaires la deuxième semaine. Soit un total de 16.946 ventes, selon les chiffres du site spécialisé Edistat, qui fait autorité puisqu'il compile les ventes réelles de livres.

 

"

L'écart ainsi établi s'explique par la différence entre les exemplaires mis en vente dans les librairies et ceux effectivement vendus.

Avec près de 17.000 exemplaire en deux semaines, François Fillon n'a pas à rougir. Certes, il fait pour l'instant moins bien que Cécile Duflot, l'an dernier, avec son De l'intérieur, voyage au pays de la désillusion (éd. Fayard). Mais il fait mieux, bien mieux, que de nombreux autres politiques.

François Fillon a par exemple vendu 447 fois plus d'exemplaires de son livre que Christine Boutin avec son son ouvrage de 2010 Qu'est-ce que le parti chrétien-démocrate ? (éd. L'Archipel). L'ancienne ministre du Logement n'avait, il est vrai, écoulé que 38 exemplaires… 

 

 

À LIRE AUSSI SUR LE LAB : 

François Fillon mise sur un livre "plus personnel" pour décoller dans les sondages

Bartolone, Batho, Boutin... Ces politiques qui ne vendent vraiment pas beaucoup de livres

Du rab sur le Lab

PlusPlus