Premier échec pour Macron : avec les sénatoriales, le groupe LREM au Sénat passe de 29 à 21 membres

Publié à 06h03, le 25 septembre 2017 , Modifié à 15h55, le 26 décembre 2017

Premier échec pour Macron : avec les sénatoriales, le groupe LREM au Sénat passe de 29 à 21 membres
Emmanuel Macron. © AFP

Après le printemps, l'élection d'Emmanuel Macron et la vague En Marche ! à l'Assemblée national (313 députés), François Patriat, ex-sénateur PS, avait l'ambition de représenter l'exécutif au Sénat.

Ainsi, dès le mois de juin, un groupe LREM était créé au palais du Luxembourg avec l'ambition d'en être la deuxième force. Ils étaient 29, dont 19 à se représenter dimanche 24 septembre, à l'occasion des élections sénatoriales. Mais après ce scrutin, ils perdent déjà huit sièges sièges. [Edit 4/10 : au lendemain de l'élection, ils étaient encore 28 ; après la composition officielle des groupes mardi 3 octobre, ils ne sont plus que 21.]

Le groupe LREM au Sénat compte en effet désormais 21 sénateurs. Il se retrouve quatrième force de la chambre haute, derrière le groupe Les Républicains, les socialistes et l'Union centriste. Une défaite que François Patriat qualifie d'"épiphénomène de la vie politique de notre pays"

À BFMTV, avant 19h, François Patriat voyait déjà venir l’échec. Il annonçait :

Je pense que nous ferons moins, que notre résultat final sera entre vingt et trente. Donc je ne dirais pas que c'est un succès. [...] On trouvera des majorités au fur et à mesure, tout va se passer loi par loi, texte par texte.

François Patriat l'avait quand même vu venir. Le 23 septembre, il déclarait que "jamais le parti au pouvoir n'a gagné les sénatoriales".

LIRE AUSSI SUR LE LAB

Sénatoriales : le PS annonce conserver 70 sièges et être le "premier groupe d'opposition de gauche"
Sénatoriales : les sénateurs communistes annoncent avoir sauvé leur groupe au Sénat

LIRE AUSSI SUR EUROPE1.FR

Sénatoriales : aucun nouvel élu pour le FN



[EDIT 25/09] Un record pour LR

Au passage, avec ces sénatoriales, le groupe Les Républicains, avec ses 159 sénateurs, obtient le record du plus gros groupe au Sénat de l'histoire de la Vème République. Le précédent record était détenu par l'UMP qui, en 2004, comptait 156 sièges. A noter cependant qu'en pourcentage des sièges, le groupe LR actuel ne représente que 46% du Sénat, contre 47% pour l'UMP de 2004.

[EDIT 04/10] 

Finalement, avec la constitution d'un groupe constructif par une dizaine d'élus de leur bord, le groupe LR n'est plus constitué *que* de 146 membres, en comptant les apparentés et rattachés. Pas de record en fin de compte, donc.

Du rab sur le Lab

PlusPlus