Primaire de la BAP : 7.600 bureaux de vote, 1.600 de moins qu'en 2011

Publié à 09h11, le 02 janvier 2017 , Modifié à 11h52, le 02 janvier 2017

Primaire de la BAP : 7.600 bureaux de vote, 1.600 de moins qu'en 2011
Christophe Borgel © AFP

BRÈVE DE CAMPAGNE - Faut-il y voir un signe annonciateur d'une participation en baisse ? C'est en tout cas un indicateur du recul électoral de la gauche tout au long du quinquennat et des élections intermédiaires : il y aura moins de bureaux de vote pour la primaire de la Belle Alliance Populaire (BAP) qu'à celle de 2011. 7.600 pour être précis, contre quelque 9.200 il y a six ans.

Europe 1 révèle ce chiffre lundi 2 janvier et Christophe Borgel le confirme sur Sud Radio et Public Sénat. "Je pense qu'on va terminer aux alentours de 7.600 bureaux sur l'ensemble du territoire national, c'est la certitude que, dans 95-98% du territoire national, on a un bureau de vote à proximité de chez soi pour aller voter", a ainsi expliqué le président du comité d'organisation de la primaire (Cnop).

Et s'il n'y "aura pas de zone blanche" selon Christophe Borgel, certains départements seront évidemment peu dotés, comme la Haute-Marne. Ce sera selon Europe 1 "le département le plus pauvre en métropole avec seulement 17 bureaux". PACA et le Nord font partie des territoires les moins bien fournis, tout comme le Var avec 46 bureaux de vote (deux fois moins qu'en 2011).

Pourquoi cette baisse ? À cause des mauvais résultats électoraux du PS et "de l'ensemble de la gauche" ces dernières années, fait valoir Christophe Borgel. "On a perdu des régions, des villes, des départements, on doit réduire la voilure", confie également un cadre du parti à Europe 1.

7.600, c'est aussi beaucoup moins que le nombre de bureaux de vote installés pour la primaire de la droite de novembre dernier : il y en avait alors 10.228, pour une participation bien supérieure aux 4 millions de votants à chacun des deux tours... Mais Christophe Borgel refuse de se comparer :

 

"

L'enjeu, c'est pas d'être dans la compétition, 'j'en ai fait 200, 300 de plus que les autres'. La question, c'est : est-ce que tout le territoire national est suffisamment maillé en bureau de vote ? Il l'est.

"

Du rab sur le Lab

PlusPlus