Procès contre Guy Bedos : Wallerand de Saint-Just (FN) voit en Nadine Morano "la femme trop souvent injuriée impunément"

Publié à 10h14, le 09 septembre 2015 , Modifié à 10h20, le 09 septembre 2015

Procès contre Guy Bedos : Wallerand de Saint-Just (FN) voit en Nadine Morano "la femme trop souvent injuriée impunément"
© Twitter

SOUTIEN IMPROBABLE - Et un politique s'éleva pour défendre l'honneur de Nadine Morano face à Guy Bedos... Wallerand de Saint-Just. Oui oui, Wallerand de Saint-Just, conseiller régional FN de Picardie, candidat pour une autre région - l'Ile-de-France - en décembre et trésorier/avocat du parti. L'homme politique a repris sur son compte Twitter une photo prise lors du procès qui oppose l'eurodéputée LR à l'humoriste, ce dernier étant poursuivi pour "injure publique envers un corps constitué".

En légende de cette image, il assimile Guy Bedos à un "macho satisfait de sa vulgarité" tandis que Nadine Morano représente "la femme trop souvent injuriée impunément" :

A l'inverse, côté PS, le député Alexis Bachelay a plutôt estimé que Nadine Morano incarnait "la bêtise humaine" :

L'affaire remonte à octobre 2013 lorsque Guy Bedos a insulté Nadine Morano à l'occasion d'un spectacle dans sa ville de Toul. L'humoriste l'y traitait notamment de "connasse". Plusieurs personnalités politiques avaient alors défendu l'élue, y compris Jean-Vincent Placé ou Najat Vallaud-Belkacem. Nadine Morano avait pour sa part estimé que la ministre de la Culture de l'époque, Aurélie Filippetti, aurait dû la soutenir.



 

 

A LIRE AUSSI SUR LE FIGARO.FR :

> Le récit de l'audience Morano / Bedos

Du rab sur le Lab

PlusPlus