Proche de François Hollande, Jean-Pierre Mignard annonce son soutien à Emmanuel Macron

Publié à 09h00, le 02 décembre 2016 , Modifié à 09h25, le 02 décembre 2016

Proche de François Hollande, Jean-Pierre Mignard annonce son soutien à Emmanuel Macron
Emmanuel Macron et Jean-Pierre Mignard © Montage via AFP et Europe1

Jean-Pierre Mignard avait un avis : soit François Hollande se présentait directement à l'élection présidentielle sans passer par la primaire de "la Belle alliance populaire" ; soit il renonçait à briguer un second mandat. L'ami fidèle du chef de l'État avait vu juste et parmi ces deux options, l'actuel président de la République a donc choisi la seconde.

Le renoncement de François Hollande ouvre la voie à Manuel Valls pour se présenter à la primaire. Mais l'actuel Premier ministre (jusqu'à quand ?) ne pourra toutefois pas bénéficier du soutien de Jean-Pierre Mignard. S'il était prêt à soutenir François Hollande dans le cadre d'une seconde candidature, l'avocat ne sera pas derrière Manuel Valls.

Invité d'Europe 1 ce vendredi 2 décembre, Jean-Pierre Mignard officialise son soutien à Emmanuel Macron :

"

-          Jean-Pierre Mignard : Il [François Hollande] pense qu'il faut une transformation du Parti socialiste, sans doute de la gauche. Et peut-être que ça renvoie aussi aux tentatives d'Emmanuel Macron qu'il faut suivre avec beaucoup d'intérêt et que pour ma part je suivrai avec beaucoup d'intérêt.  



-          Jean-Pierre Elkabbach : C'est-à-dire ?



-          Jean-Pierre Mignard : Eh bien c'est ça quand on dit qu'on va suivre…



-          Jean-Pierre Elkabbach : Ça veut dire que vous allez le rejoindre…



-          Jean-Pierre Mignard : Si je pense… Si je peux l'aider, je l'aiderai.

"

Depuis qu'Emmanuel Macron a quitté le gouvernement, Jean-Pierre Mignard n'a pas revu l'ancien ministre de l'Économie. Mais il échange encore avec lui des SMS. "Nos rapports sont bons", disait-il au Lab en novembre, soulignant partager sa ligne sur des questions sociétales, notamment de vivre-ensemble et de laïcité

Du rab sur le Lab

PlusPlus