Quand Jean-Louis Borloo recrute à l'UMP

Publié à 07h50, le 20 septembre 2012 , Modifié à 10h17, le 20 septembre 2012

Quand Jean-Louis Borloo recrute à l'UMP
Jean-Louis Borloo et Michel Zumkeller. (photos MaxPPP)

MIGRATION - Un député UMP rejoint le groupe parlementaire de Jean-Louis Borloo. Michel Zumkeller, a annoncé mercredi 19 septembre qu'il quittait le groupe UMP de l'Assemblée, dans lequel il siège depuis 2002, pour rejoindre le groupe UDI, relèvent le site MaCommune.info et L'Est Républicain.

Le député radical du territoire de Belfort avait dans un premier temps refusé de rejoindre le groupe centriste en raison de ses divisions. Il explique aujourd'hui que "[s]on problème, c'était de savoir exactement ce qu'on faisait. Et tant qu'on n'avait pas la certitude de créer quelque chose d'important autour de Jean-Louis Borloo je ne souhaitais pas m'investir. Mais, à partir du moment où hier a été créée une vraie force centriste qui fédère tous les courants. Moi, cela me va très bien".

"En tant que président de groupe, l'arrivée d'un nouveau député est un moment particulier. C'est le signe que notre positionnement politique peut séduire de nouveaux élus.[...] Je le remercie de la confiance qu'il m'accorde ainsi qu'au groupe" s'est réjouit Jean-Louis Borloo dont le groupe parlementaire compte désormais 30 députés.

Michel Zumkeller va également rejoindre le nouveau parti UDI lancé mardi par l'ancien ministre de Jacques Chirac et Nicolas Sarkozy. Il s'occupera du commerce, des PME et de l'artisanat.

Déjà, lors de la formation du groupe parlementaire fin juin, certains députés étiquettés UMP ont décidé de siéger avec l'UDI. C'est le cas d'Henri Plagnol, ancien secrétaire d'Etat sous Jacques Chirac ou de Yannick Favennec, député de la Mayenne.

Du rab sur le Lab

PlusPlus