Quand le PS anticipe un peu vite la qualification de Vincent Peillon pour le deuxième tour de la primaire de la BAP

Publié à 15h23, le 21 janvier 2017 , Modifié à 17h42, le 21 janvier 2017

Quand le PS anticipe un peu vite la qualification de Vincent Peillon pour le deuxième tour de la primaire de la BAP
© Capture d'écran Twitter
Image Victor Dhollande-Monnier

Victor Dhollande-Monnier

BRÈVE DE CAMPAGNE - Le premier tour de la primaire de la Belle Alliance Populaire n’a pas encore débuté et pourtant, la direction du Parti socialiste semblerait déjà connaître les résultats. Si, si, et en exclusivité mondiale, Le Lab va même vous révéler le nom d’un des deux finalistes. Il s’agit de Vincent Peillon.

Comment on est au courant ? A-t-on consulté une voyante ? Est-ce qu’on a eu cette vision ce matin en lisant notre marc de café ? Non, rien de tout ça. C’est tout simplement la direction du Parti socialiste qui a commis une belle boulette en envoyant un SMS par erreur à Christophe Pierrel, le porte-parole de la campagne de Vincent Peillon. Ce dernier a relayé ce texto sur son compte Twitter : 

Comme vous l’avez lu, le coordinateur des équipes de Peillon est donc invité à un déjeuner pour préparer la convention d’investiture. Ce rendez-vous se tiendra au PS, rue de Solférino à Paris, lundi 23 janvier à 13h, soit un jour après le premier tour.

Après un SMS pareil, plusieurs questions fusent. Le PS a-t-il déjà les résultats d’un vote qui n’a pas encore eu lieu ? Est-ce que le PS anticipe un peu trop la qualification de Vincent Peillon, pourtant quatrième homme à en croire les derniers sondages ? Ou, plus simplement, le PS a-t-il commis une belle boulette ?

Contacté par Le Lab, Christophe Pierrel s’amuse beaucoup de ce texto reçu par erreur. "C’est une belle anticipation de l’avenir", nous confie-t-il. Et de conclure :

"

Le PS doit voir ce qu’on prévoit depuis longtemps : la surprise Peillon ! 

"

Du rab sur le Lab

PlusPlus