Quand Marisol Touraine dit Marseille prête à tester les salles de shoot ...contrairement à la mairie

Publié à 19h47, le 06 octobre 2015 , Modifié à 20h08, le 06 octobre 2015

Quand Marisol Touraine dit Marseille prête à tester les salles de shoot ...contrairement à la mairie
© Matthieu Alexandre / AFP

La phrase n'a pas échappé aux candidats FN pour les régionales en PACA. Le 17 septembre dernier, au Sénat, lors du débat sur la loi santé, les sénateurs ont débattu d'un amendement sur la nécessaire concertation avec mairie et mairies d'arrondissements dans les villes de Paris, Lyon et Marseille pour l'ouverture des salles de shoot. Ces trois villes sont concernées car bénéficiant de mairies d'arrondissements. L'amendement est voté, approuvé notamment par le co-rapporteur Les Républicains du texte, le sénateur Alain Milon. Lors de cette même séance, Marisol Touraine déclare : 

 

"

Pour notre part, nous proposons d’expérimenter dans des communes qui sont candidates pour cela. Il ne s’agit pas d’imposer à qui que ce soit l’installation de ces salles. D’ailleurs, deux communes se sont publiquement portées candidates, Paris et Marseille. Je ne dis rien des autres, car des réflexions se sont engagées ailleurs, indépendamment de la couleur politique des villes concernées.

"

A la lecture de cette déclaration, le FN s'empare du sujet demandant par un communiqué, ce mardi 6 octobre, des explications. Franck Allisio, porte-parole de la tête de liste FN en Paca, Marion Maréchal Le Pen écrit : 

"

Nous tenons à alerter les habitants de Provence-Alpes-Côte d'Azur de la duplicité flagrante des amis de Christian Estrosi (sur cette question)

"

Il évoque la position du sénateur du Vaucluse en faveur de cette expérimentation et la déclaration de la ministre preuve selon lui qu'une décision a été prise.

Contacté par le Lab, le 1er adjoint au maire de Marseille Les Républicains, Dominique Tian affirme : 

"

La ville est opposée aux salles de shoot.   

"

 Si Jean-Claude Gaudin (maire de Marseille) s'est déclaré favorable à l'idée en 2010, la dernière prise de position de la majorité municipale est un niet ferme en date d'avril 2015. 

Au Lab, le ministère de la Santé explique que Marisol Touraine s'est simplement trompée, évoquant Marseille au lieu de Strasbourg.  

Du rab sur le Lab

PlusPlus