Quand Mélenchon théorise la place de Facebook et Twitter au Front de Gauche

Publié à 19h34, le 27 août 2012 , Modifié à 19h51, le 27 août 2012

Quand Mélenchon théorise la place de Facebook et Twitter au Front de Gauche
Jean-Luc Melenchon, lors d'une manifestation, place de la Bastille, à Paris (photo MaxPPP)

MELENCHON 2.0 - "Vous vous centralisez par Facebook", "les tweets, ça part vite, mais ça reste longtemps" : dans son discours, lors des "estivales citoyennes" du Front de Gauche, prononcé dans la banlieue de Grenoble, vendredi 24 août,  l’ancien candidat à la présidentielle a développé la place prise par les réseaux sociaux au sein du Front de Gauche en général, et du Parti de Gauche plus précisément.

  1. "J’ai droit qu’au blog ..."

    Sur dailymotion.com

    Comment un parti politique peut-il tirer profit d’internet en 2012 ?

    Le patron du Parti de Gauche, Jean-Luc Mélenchon, a raconté, dans un discours prononcé le 24 août, l’usage des réseaux sociaux au sein du Front de Gauche.

    D’abord, il explique pourquoi les espaces médiatiques, aujourd’hui, sont devenus illimités :

    "Il faut pas penser avec les outils du XIXè siècle. Au XIXè siècle, ils avaient une forme de bataille.

    Ils avaient des journaux qui étaient par définition limités.

    Nous, on écrit tout ce qu’on veut sur nos blogs et nos sites.

    Ils étaient centralisés comme l’adversaire, mais la communication était très longue."

    Puis, s’adressant directement aux militants :

    "Vous croyez que je ne sais pas comment vous faites ? Je le sais …

    Vous vous centralisez par Facebook, l’organe central du Parti de Gauche, en plus du site.

    […] Et puis en avant, ça twitte …"

    Avant de raconter sa pratique personnelle :

    "Moi, ils m’ont interdit, parce que les tweets, ça part vite, mais ça reste longtemps. 

    J’ai droit qu’au blog, c’est tout ce qu’ils me laissent faire …"

    Voici la vidéo de l'intervention de Jean-Luc Mélenchon :

    Mélenchon champion du net, simple exercice d’autopromotion gratuit ?

    Déjà, lors de la campagne, Mélenchon revendiquaitplus de 30.000 visiteurs sur son blog, un chiffre évidemment non vérifiable.

    Néanmoins, et pour rappel, Le Lab a mesuré, pendant la campagne présidentielle, les performances des différents candidats, des résultats présentés dans nos différents "Labomètres".

    Verdict : Jean-Luc Mélenchon y trustait régulièrement les premières places.

    A lire également

    Les regrets de l'homme qui tweete pour Mélenchon

Du rab sur le Lab

PlusPlus