Quelques jours avant de prôner "un grand mouvement central", Alain Juppé a déjeuné en tête-à-tête avec Emmanuel Macron

Publié à 08h29, le 22 novembre 2017 , Modifié à 08h29, le 22 novembre 2017

Quelques jours avant de prôner "un grand mouvement central", Alain Juppé a déjeuné en tête-à-tête avec Emmanuel Macron
Alain Juppé et Emmanuel Macron. © Montage le Lab via AFP.

COÏNCIDENCE - En nommant Edouard Philippe à Matignon et Bruno Le Maire et Gérald Darmanin à Bercy, Emmanuel Macron avait déjà mis un bon coup de pied dans la droite pour provoquer la recomposition politique qu’il appelle de ses vœux. Mais avant que les Constructifs, ces LR pro-Macron ne s’organisent en parti, c’est Alain Juppé qui a avancé ses pions en vue d’un éclatement de LR. Le 11 novembre, le maire de Bordeaux mettait la planète politique en émoi en prônant un "grand mouvement central" avec Macron pour les européennes de 2019. 

Un timing calculé ?

Toujours est-il que, selon RTL ce mercredi 22 novembre, Alain Juppé et Emmanuel Macron ont déjeuné en tête-à-tête à l’Elysée quelques jours plus tôt. Coïncidence ? "Alain Juppé est quelqu’un que l’on traite", a expliqué l’entourage du chef de l’Etat à RTL, laissant entendre que ce n’était pas le premier rendez-vous discret entre les deux hommes.

Pas si surprenant puisqu’Emmanuel Macron a nommé à Matignon un fidèle juppéiste, lui-même accompagné dans son cabinet d’ancien conseillers d’Alain Juppé. Ce qui faisait dire au chef de l’Etat : "C’est bien quand même, l’éducation à la Juppé".

Emmanuel Macron fait donc tout pour mettre LR dans l’embarras et les pontes de la droite l’y aident bien. Ainsi a-t-il vu à plusieurs reprises Nicolas Sarkozy. Un Nicolas Sarkozy qui n’était pas favorable à l’exclusion des pro-Macron de LR et qui dit d’ailleurs le plus grand bien d’Emmanuel Macron, lui "en mieux".

Du rab sur le Lab

PlusPlus