Le PS "engage une procédure d’exclusion" contre Gérard Filoche après un tweet antisémite et montrant Emmanuel Macron avec un brassard nazi

Publié à 09h08, le 18 novembre 2017 , Modifié à 11h27, le 26 décembre 2017

Le PS "engage une procédure d’exclusion" contre Gérard Filoche après un tweet antisémite et montrant Emmanuel Macron avec un brassard nazi
© Capture écran Twitter

Vendredi 17 novembre, 22h18, Gérard Filoche, membre du bureau national du Parti socialiste, a trouvé que ce serait de bon goût de tweeter un montage-photo d'Emmanuel Macron portant un brassard nazi. Derrière le Président : Jacques Attali, Patrick Drahi et Jacob Rothschild, le tout bien encadré par les drapeaux américain et israélien, des billets de banque et cette légende : "En Marche vers le chaos mondial".

Gérard Filoche a rapidement supprimé son tweet, mais c'était sans compter sur la magie de la "capture-écran"...

DO3efm5XkAADG0t

L'indignation du monde politique a été immédiate. Rachid Temal, coordinateur du PS et membre de sa direction collégiale, a alors annoncé via Twitter :

Je viens d’engager une procédure d’exclusion à l’encontre de Gérard Filoche suite à ce tweet.

Ce samedi 18 novembre, Gérard Filoche s'est défendu, toujours sur les réseaux sociaux, parlant de "cabale". Il juge que la représentation "Macron + argent est totalement banale" mais que, "à l'examen, ce montage et sa source sont bad". En effet, ce montage d'Emmanuel Macron provient du site d'Alain Soral Egalité & réconciliation.

Le tweet de Gérard Filoche a été commenté par de nombreuses personnalités politiques. Benjamin Griveaux, secrétaire d’État auprès du ministre de l'Économie et des Finances, ainsi que le sénateur socialiste David Assouline, y voient un "tweet d’inspiration complotiste et antisémite".

Christophe Castaner, toujours porte-parole du gouvernement à cette heure, a interpellé ses "amis du Parti socialiste" : "Vous approuvez ? J’ai honte."

Au PS aussi, on a "honte". C'est le cas du député Olivier Dussopt, qui juge "insupportable d’appartenir à la même formation".

Et, alors que le député Nouvelle gauche Luc Carvounas demande également "l'exclusion de Filoche", Aurore Bergé, porte-parole du groupe LREM à l'Assemblée, tweete simplement :

Petit monsieur. Triste parti. Naufrage.

LIRE AUSSI SUR LE LAB
Les Républicains retirent de leur compte Twitter une caricature polémique d'Emmanuel Macron

 

[EDIT 10h50]

Dans un communiqué, le PS fait état d'une "imagerie indiscutablement antisémite et reprenant certaines références visuelles du régime nazi" et écrit alors :

Le Parti socialiste condamne avec la plus grande fermeté ce tweet, insupportable, inexcusable et inacceptable. [...] C’est pourquoi la direction du Parti socialiste a immédiatement décidé d'engager une procédure d’exclusion.

 



[EDIT 19/11]

Et voici la première réaction de Christophe Castaner en tant que délégué général de LREM. Il a remercié son ancien camarade du PS Rachid Temal d'avoir engagé une procédure d'exclusion à l'encontre de Gérard Filoche.

#

Du rab sur le Lab

PlusPlus