Rachida Dati défouraille une nouvelle fois NKM : "elle trahira Fillon comme elle a trahi tous les autres"

Publié à 10h53, le 20 janvier 2017 , Modifié à 10h54, le 20 janvier 2017

Rachida Dati défouraille une nouvelle fois NKM : "elle trahira Fillon comme elle a trahi tous les autres"
Rachida Dati et Nathalie Kosciusko-Morizet. © AFP

Le rassemblement de la droite, François Fillon s’y atèle comme il peut, devant faire face à une petit fronde sarkozyste. Mais s’il y a une réconciliation que le candidat de la droite à la présidentielle aura bien du mal à obtenir, c’est celle entre Rachida Dati et Nathalie Kosciusko-Morizet. Les deux femmes sont des ennemies jurées et ne cessent de s’en mettre plein la figure depuis des années. Et l’investiture de NKM dans la circonscription parisienne, en or pour la droite, de François Fillon, décidée par François Fillon, n’a pas arrangé les choses.

Après avoir déjà poussé un bon gros coup de gueule dans Le Parisien, jeudi, l’eurodéputée LR poursuit sa charge ce vendredi 20 janvier sur franceinfo:. Et ça balance pas mal. Beaucoup même. "Au départ, je n’étais pas candidate (à l’investiture, ndlr)", assure l’ancien ministre de la Justice de Nicolas Sarkozy, pour justifier qu’elle n’en fait pas une affaire personnelle. On peut en douter. Elle enchaîne :

"

Normalement, il y a consultation des élus locaux. Quand il y a un désaccord, il y a un vote. Sur cette circonscription, tous les élus n’ont pas été consultés. François Fillon ne les a pas reçus. Normalement c’est une commission d’investiture indépendante qui décide. Ce n’est pas à François Fillon de désigner un successeur. Je ne crois pas, sauf si on est dans une monarchie, qu’on se transmet des pouvoirs et des charges de droit divin. Aucune consultation des élus locaux !

"

Voilà une nouvelle fois NKM, mais aussi François Fillon, rhabillés pour l’hiver et le printemps.

Mais Rachida Dati ne s’arrête pas en si bon chemin du défouraillage. Et estime qu’il y a, de la part des médias et des politiques, un délit de sale gueule à son encontre dans les bisbilles qui l’opposent à celle qui fut candidate à la primaire de la droite :

"

Deuxième chose : vous avez quelqu’un, il faut quand même le reconnaître…. Alors, c’est vrai, elle a la bonne image, c’est sûr qu’elle a une meilleure gueule que la mienne. Pardon de l’expression. Elle a fait polytechnique, elle a jamais bossé de sa vie. Moi je trime depuis que j’ai 16 ans et demi. Je sais ce que c’est que de signer un contrat de travail, de négocier un bail, d’obtenir un emprunt, les fins de mois difficiles, d’avoir une charge de famille…

"

Vous croyez avoir tout lu ? Que Rachida Dati a exprimé toute sa rancœur face à une investiture qui "la peine pour ses administrés" ? Ce n’est pas fini. Sa dernière saillie du jour se concentre encore plus précisément sur Nathalie Kosciusko-Morizet qui, assure-t-elle, "trahira" François Fillon "comme elle a trahi tous les autres" en visant déjà la présidentielle de 2022 :

"

Madame Kosciusko-Morizet a toujours trahi ses électeurs. Elle a voulu être maire de Longjumeau, elle a pas fait long feu. Elle a voulu être députée de l’Essonne. Puis "je veux que Paris", "je veux reconquérir Paris, je suis courageuse, je vais dans le 14e". Et aujourd’hui, elle dit "tiens, je vais m’écraser là où ça va emmerder tout le monde". La politique, ce n’est pas de la vengeance. Ça me fait de la peine pour mes administrés. Je vais vous dire, elle a déjà négocié son poste de ministre, elle ne sera jamais là, jamais présente. Je préviens les électeurs. A peine élue, elle sera déjà sur le futur combat de la présidentielle de 2022 parce qu’elle trahira François Fillon comme elle a trahi tous les autres.

"

Bonne ambiance. Très bonne ambiance. Jusqu’à une certaine époque, entre les deux femmes, c’était l’art de la pique courtoise. Désormais, la courtoisie est portée disparue. 

A LIRE AUSSI SUR LE LAB :

> Suspendue du groupe LR de Paris, Rachida Dati attaque Nathalie Kosciusko-Morizet  

> Pour Rachida Dati, NKM se sert de la cause des femmes  

> Interrogée sur ses divergences avec NKM, Rachida Dati "ne veut pas s'attirer d'emmerdes" 

> Mariage gay : Rachida Dati accuse NKM de semer la confusion chez les électeurs de Sarkozy 

> Rachida Dati réclame de "vrais soldats" politiques et pas des "divas" pour préparer 2017 

Du rab sur le Lab

PlusPlus