"Radio Hollande", ou comment se créer 90 minutes de temps de parole chaque jour

Publié à 18h56, le 26 mars 2012 , Modifié à 20h21, le 26 mars 2012

"Radio Hollande", ou comment se créer 90 minutes de temps de parole chaque jour
Le 27 février 2012 : l'équipe de la web campagne au dernier étage du QG du 59 av. de Ségur

L'équipe web de la campagne de François Hollande a ouvert à partir de lundi "Radio Hollande", une webradio qui émettra de 18h à 19h30 du lundi au vendredi et sera accessible depuis le site internet Francoishollande.fr.

Les invités de la première sont Guy Carcassonne, le spécialiste en droit constitutionnel, et Ségolène Royal. Un petit millier de personnes a suivi l'émission selon les chiffres indiqués sur le viewer.

  1. Ségolène Royal pour la première

    Sur francoishollande.fr

     La première émission avait pour thème "Présider la République". Guy Carcassonne a commencé l'émission, en réagissant à des grands extraits de discours de présidents.

    Pour la dernière partie de l'émission intitulée "Allô François", de 19h à 19h30, c'est Ségolène Royal qui en était l’invitée. Elle a répondu aux questions d'auditeurs-militants, qui l'appellent "camarade", et aux relances de Pierre Lescure.

    Trois personnes sont intervenues en live (Muriel de Toulouse, Daniel de Paris, Emmanuel). Leurs questions portaient sur la tuerie de Toulouse et le quotient familial.

    Trois autres questions ont ensuite été soumises à Ségolène Royal. Elles avaient été auparavant laissées sur le répondeur dédié à "Allô François", l'une d'entre elles n'est pas une question, mais plutôt un encouragement de Marcel, militant depuis 66 ans : "Ne pas laisser passer la victoire !".

    Sibette, une Sénégalaise vivant à Paris demande à Ségolène Royal via le répondeur sa réaction quant à l'élection de Macky Sall au Sénégal, permettent à la socialiste de mettre en avant ses propres points forts. Ségolène Royal dit en effet :

    Je suis très heureuse de l'élection de Macky Sall que je connais. Je l'avais rencontré à son domicile en avril 2009.Il est aussi le maire de Fatick, une région du Sénégal, en partenariat avec ma région.

    Est aussi évoquée par un auditeur : la position du PS sur le mariage homo et l'adoption par les couples homosexuels. "Nous y sommes favorables. Il n'y a aucune interrogation, c'est très clair dans le programme", affirme Ségolène Royal.

    Pierre Lescure souhaite finir l'entretien par une question sur les retraites, pour "clarifier" la position du parti. "La retraite c'est le patrimoine de ceux qui n'en n'ont pas", répond la députée. Une formule qui plaît beaucoup à l'animateur, qui assure qu'elle sera "le frontont de l'émission".

Du rab sur le Lab

PlusPlus