Rayan Nezzar démissionne après 5 jours comme porte-parole de LREM dont 4 de polémique sur ses tweets injurieux

Publié à 20h08, le 08 janvier 2018 , Modifié à 21h58, le 08 janvier 2018

Rayan Nezzar démissionne après 5 jours comme porte-parole de LREM dont 4 de polémique sur ses tweets injurieux
© AFP

Fin de la polémique. Après cinq jours comme porte-parole de La République en marche, dont quatre de polémique sur d'anciens tweets injurieux, Rayan Nezzar a démissionné de ses fonctions. Voici ce qu'a annoncé le désormais ex-porte-parole du parti présidentiel sur Twitter, lundi 8 janvier en fin de journée :

La démission de Rayan Nezzar a donc été motivée par sa volonté de "préserver [le] mouvement, mais aussi [ses] proches".

Le 5 janvier, au lendemain de sa nomination, BuzzFeed avait révélé de vieux tweets injurieux visant, notamment, Marine Le Pen, Alain Juppé, Jean-François Copé, Bruno Le Maire ou des journalistes. Plusieurs membres de la majorité avaient volé au secours de Rayan Nezzar. Quand la ministre du Travail invoquait une erreur de jeunesse pour laquelle il s'était excusé, Christophe Castaner avait ainsi défendu, en privé, le porte-parole : "Ce qui m'agace, c'est qu'il a un parcours génial, rare en politique, du talent, et là son vocabulaire de jeune de Montreuil le rattrape."

Les propos prêtés au patron de LREM avaient eux aussi fait polémique, notamment auprès du maire de Montreuil, le PCF Patrice Bessac.

On imagine qu'une fois que Christophe Castaner aura été reçu à Montreuil, tout devrait rentrer dans l'ordre.

[EDIT 21h58]

Sur Twitter, Christophe Castaner a salué la décision de Rayan Nezzar.

#

Du rab sur le Lab

PlusPlus