Recul sur la hausse du taux intermédiaire de la TVA : les porte-parole de François Fillon sont paumés

Publié à 11h58, le 21 février 2017 , Modifié à 12h01, le 21 février 2017

Recul sur la hausse du taux intermédiaire de la TVA : les porte-parole de François Fillon sont paumés
Thierry Solère : "t'es au courant toi ?". Florence Portelli : "ben non, et toi ?" © Captures d'écrans
Image Victor Dhollande-Monnier

Victor Dhollande-Monnier

Après la victoire de François Fillon à la primaire de la droite et du centre, ses porte-parole de campagne avaient crié haut et fort qu’il n’était pas homme à reculer. Et pourtant, l’ancien Premier ministre est déjà revenu sur sa parole à deux reprises : sur la réforme de la Sécurité sociale et sur son retrait de la campagne présidentielle en cas de mise en examen. Une troisième reculade serait donc dure à assumer. Au moment où L’Express annonce lundi 20 février un possible rétropédalage de Fillon sur la TVA, ses fidèles lieutenants sont *légèrement* perdus sur le sujet.

  • L’Express annonce la reculade de Fillon 

Selon L’Express lundi 21 février 2017, François Fillon s'apprête à abandonner la hausse du taux intermédiaire de la TVA. Durant la primaire, l'ancien Premier ministre s'était engagé, s'il était élu Président, à augmenter le taux normal et le taux intermédiaire de la TVA, de 2 points, les faisant respectivement passer de 20 à 22% et de 10 à 12%. "François Fillon a donné son aval, cela devrait être annoncé très prochainement" pour abandonner l'augmentation du taux intermédiaire, avance auprès de L'Express l'un des piliers de la campagne, cité de manière anonyme.

  • Thierry Solère confirme mollement le démenti

Cité par Le Figaro le jour-même de l’information de L’Express, un proche de François Fillon a démenti les informations de L'Express et assure qu'il n'y aura "aucun renoncement". Le soir-même, l’un de ses porte-parole Thierry Solère confirme ce démenti sur iTélé :

"

- Thierry Solère : Ça a été parfaitement démenti. Vous connaissez le projet qui est celui de François Fillon. Le seul projet de François Fillon qui ne bouge absolument pas, c’est qu’il faut baisser les charges, les charges pour le travail, pour les salariés comme pour les entreprises […] Et par contre, augmenter la TVA de deux points, quel est l’intérêt de faire ça ? C’est que ça pénalise surtout les entreprises étrangères qui vendent des produits dans notre pays.



- Journaliste : Dans les services, certains comme François Baroin qui est dans votre camp disent : "attention, ça peut pénaliser l’activité économique"…



- Thierry Solère : Oui, ces débats-là existent. Ecoutez, il y a toute la campagne pour continuer à faire des réglages à la marge.

"

Traduction : le projet ne bougera pas mais à la marge, le camp Fillon pourrait retirer quelques mesures ou les amender.

  • Florence Portelli est perdue 

Mardi 21 février, une autre porte-parole de François Fillon est interrogée sur le sujet. Invitée de Sud Radio/Public Sénat, Florence Portelli sort les deux rames :

"

- Florence Portelli : Aujourd’hui, François Fillon est dans un temps concernant l’Assurance-maladie et la sécurité sociale. Il n’est pas revenu sur la TVA et les points de TVA. C’est en discussion.



- Journaliste : Ça veut dire qu’on peut aussi s’attendre  à une correction par rapport à ce qu’il avait dit au départ ?



- Florence Portelli : Ecoutez, je ne sais pas, on va voir ce que François Fillon annonce dans les prochains jours.

"

Elle laisse donc la porte ouverte à une évolution de François Fillon sur cette hausse de la TVA. Mais pour connaître le souhait réel du candidat sur cette hausse intermédiaire de la TVA, il faudra donc attendre sa prise de parole officielle. Car les porte-parole, eux, n’y comprennent pas grand-chose.



[A LIRE AUSSI SUR LE LAB]

Nouvelle reculade en vue : Fillon s'apprête à abandonner la hausse du taux intermédiaire de la TVA

Du rab sur le Lab

PlusPlus