Christian Estrosi dément des propos rapportés par Le Point: "des gens de ma famille politique cherchent à me nuire"

Publié à 11h42, le 17 juillet 2015 , Modifié à 12h04, le 17 juillet 2015

Christian Estrosi dément des propos rapportés par Le Point: "des gens de ma famille politique cherchent à me nuire"
© AFP / Valéry Hache

"Des gens de ma famille politique cherchent à me nuire." Telle est la réaction de Christian Estrosi après la publication par Le Point de propos qu'il nie en bloc. Selon l'hebdomadaire, le maire de Nice, candidat LR en région PACA, se passerait bien de la présence de Nicolas Sarkozy à ses côtés pour sa campagne, lui qui l'a pourtant propulsé tête de liste. "Je n'ai pas besoin de lui. Sa présence, à ce jour, ne me serait d'aucune aide", aurait-il lancé, selon un indiscret du magazine.

Faux, faux et archi-faux, réagit donc Christian Estrosi ce 17 juillet auprès de Nice Matin et du Scan. Le candidat n'y voit pas la patte d'un de ses adversaires politiques. Non, il pense que "la liste est longue" au sein de sa propre famille politique :

"

Il s'agit typiquement là d'une attaque qui ne peut pas venir de nos adversaires. L'ambiance actuelle fait qu'entre ceux qui espèrent se positionner pour les régionales, qui ambitionnent d'avoir plus de responsabilités au sein des Républicains, ou qui ont déjà les yeux tournés vers la primaire, la liste peut être longue.

"

Sans balancer de nom, il semble pourtant en avoir un précis en tête. Auprès du Scan, il dit :

"

Mais Nicolas Sarkozy et moi savons parfaitement qui est habitué à ces choses là.

"

Et auprès de Nice-Matin, cela donne :

"

Il s'agit là d'un coup tordu de gens qui me sont très proches. Celui-là se reconnaîtra puisqu'il lit Nice-Matin à la première heure tous les matins.

"

Un homme du Sud, étiqueté LR, qui lirait Nice-Matin tous les jours... Voici les premiers indices pour ce nouvel épisode de Qui est la taupe ?

Du rab sur le Lab

PlusPlus