Régionales : le gros trolling de La Manif pour Tous contre Bartolone, perdant face à Pécresse en Île-de-France

Publié à 23h54, le 13 décembre 2015 , Modifié à 23h56, le 13 décembre 2015

Régionales : le gros trolling de La Manif pour Tous contre Bartolone, perdant face à Pécresse en Île-de-France
La Manif Pour Tous se paye Claude Bartolone après l'élection de Valérie Pécresse aux régionales en Île-de-France © Capture d'écran Twitter

POKE - Au bout du bout du décompte, c'est Valérie Pécresse qui s'est imposée au second tour des régionales en Île-de-France face à Claude Bartolone, dimanche 13 décembre. Et s'il y en a à qui ce résultat fait plaisir, c'est bien La Manif Pour Tous.

Peu après 23 heures, le compte Twitter du mouvement anti-mariage gay s'est en effet payé le candidat socialiste dans les grandes largeurs, estimant qu'il valait "mieux être pour le mariage homme-femme et la filiation père-mère-enfant pour gagner les élections", et mentionnant le compte du président de l'Assemblée nationale par le biais d'un "poke" (un petit coucou souvent ironique) :

Il faut dire que certains des représentants de LMPT ont été intégrés sur les listes de la candidate LR-UDI, nouvelle présidente de la région capitale. Valérie Pécresse avait même particulièrement soigné cet électorat, en menaçant de couper les subventions des associations "politisées" qui feraient la promotion d'une prétendue "théorie du genre" et qui ont "manifesté pour la loi Taubira".

Plus largement, La Manif Pour Tous s'est félicitée ce dimanche de l'élection de "conseillers régionaux favorables au mariage homme-femme et opposés à la GPA et à la PMA sans père".

Par ailleurs, une autre figure de la lutte contre le mariage pour tous a félicité Valérie Pécresse. Et c'est Christine Boutin :

Du rab sur le Lab

PlusPlus