Richard Ferrand aux députés LREM : "l’objectif, c’est la réélection d’Emmanuel Macron en 2022"

Publié à 09h43, le 02 juillet 2017 , Modifié à 09h43, le 02 juillet 2017

Richard Ferrand aux députés LREM : "l’objectif, c’est la réélection d’Emmanuel Macron en 2022"
Emmanuel Macron et Richard Ferrand. © AFP

Jupiter voit loin. Très loin même. A peine Emmanuel Macron est-il entré dans la fonction présidentielle depuis moins de deux mois que son regard se tourne déjà vers… la fin de son quinquennat. Il avait laissé entendre pendant la campagne qu’il ne serait plus en politique "dans vingt ans", glissant malicieusement au passage que "2022, ce n’est pas dans vingt ans…" L'intention était déjà limpide. Elle est désormais exprimée pour une présidentielle prévue dans cinq ans.

Fidèle du chef de l’Etat et premier des socialistes à avoir rejoint Emmanuel Macron, Richard Ferrand semble avoir bien entendu le message du boss. Ainsi celui qui a été exfiltré du gouvernement à cause de l’affaire qui porte son nom pour prendre la présidence du groupe LREM à l’Assemblée nationale a-t-il lancé à ses ouailles lors de leur séminaire de rentrée, selon des propos rapportés par Le Parisien de ce dimanche 2 juillet :

L’objectif, c’est la réélection d’Emmanuel Macron en 2022 ! Le Président a besoin de dix ans pour réformer le pays.

Il va vite en besogne mais au moins, leur ambition est claire alors que ces néodéputés En Marche n’ont pas encore examiné leur premier texte à la chambre basse et prennent à peine leur marque dans ce nouvel environnement pour eux. "Anticiper la suite m’a paru étonnant", confie, interloqué, "l’un des présents" au Parisien tandis qu’un autre juge cette déclaration "maladroite" : 

C’était maladroit de nous projeter d’emblée sur les prochaines échéances. Nous expliquer comment être réélus, alors que nous avons tant à apprendre…

#

Du rab sur le Lab

PlusPlus