"Sans moi", "la fin", "moi, pas candidat" : les unes de la presse après le renoncement de Hollande

Publié à 06h28, le 02 décembre 2016 , Modifié à 06h31, le 02 décembre 2016

"Sans moi", "la fin", "moi, pas candidat" : les unes de la presse après le renoncement de Hollande

REVUE DE PRESSE - L'événement, unique jusqu'ici dans l'histoire de la Ve République, fait la une de tous les journaux ou presque. Depuis l'Élysée jeudi 1er décembre au soir, François Hollande a annoncé sa décision de ne pas se présenter à sa réélection en 2017. Il est le premier Président en exercice à renoncer ainsi après un premier mandat.

"La fin", titre Le Figaro ce vendredi, quand la une de Libération est barrée d'un "sans moi". et celle de L'Opinion d'un "François Hollande capitule". Quelques quotidiens ont quant à eux misé sur des jeux de mots tirés de propos du chef de l'État : "Normal", juge ainsi Le Parisien ; L'Union affiche un "moi, pas candidat" qui nous renvoie à la campagne de 2012 quand L'Ardennais écrit la nécrologie du quinquennat avec un définitif "2012-2017". À noter que le renoncement de François Hollande n'est à la une ni de L'Humanité ni des Échos ou de La Croix.

# Le Figaro



# Libération



# Le Parisien



# L'Opinion



# Les Échos



# L'Humanité



# La Croix



# Presse régionale















#



À LIRE SUR LE LAB :

Avant d'annoncer qu'il ne se représenterait pas en 2017, François Hollande a longuement vanté son bilan

François Hollande renonce : la droite salue la "seule" décision "lucide" du quinquennat

Du rab sur le Lab

PlusPlus