Sondages : Carvounas (PS) rappelle qu’au même moment, François Hollande faisait mieux qu’Emmanuel Macron

Publié à 07h07, le 24 juillet 2017 , Modifié à 09h33, le 24 juillet 2017

Sondages : Carvounas (PS) rappelle qu’au même moment, François Hollande faisait mieux qu’Emmanuel Macron
Luc Carvounas et Emmanuel Macron. © Montage le Lab via AFP

Une omniprésence. Une communication léchée et tous azimuts, en train de faire du sport, de recevoir Vladimir Poutine ou Donald Trump ou encore en tenue de pilote de chasse façon Tom Cruise. Depuis son élection à l’Elysée, Emmanuel Macron ne ménage pas sa peine sur le plan de la communication. Malgré cela, et au moment où les premières réformes sont débattues au Parlement – comme la réforme du code du Travail par ordonnances -, le chef de l’Etat dévisse dans les sondages, perdant 10 points à 54% d’opinions favorables, selon un sondage Ifop pour le JDD.

Un résultat qui fait le bonheur des socialistes et des mélancoliques de François Hollande. Cadre du PS et ex-vallsiste, le député Luc Carvounas voit dans cette chute sondagière une sorte de revanche pour l’ex-chef de l’Etat. Ainsi ce membre du bureau national du PS rappelle-t-il avec malice dans Le Figaro de ce lundi 24 juillet :

A la même époque, François Hollande était crédité de deux points de plus.

Et c’est vrai.

Au bout des cent premiers jours de son quinquennat, François Hollande était encore crédité de 56% d’opinions favorables. Mais cela ne veut rien dire quand on connaît la suite de l'histoire. Si Emmanuel Macron fait moins bien, niveau sondages, que François Hollande mais aussi que Nicolas Sarkozy au même moment (66%), il fait mieux en revanche que François Mitterrand ou Jacques Chirac.

"Un président, on le sait bien, ne reste pas populaire éternellement", évacue Arnaud Leroy, ex-député PS devenu un cadre de La République en marche, dans les colonnes du Figaro de ce lundi. Et d’ajouter :

C’est le prix à payer pour réformer. Il ne faut pas changer de cap au gré des sondages.

Du rab sur le Lab

PlusPlus