Sylvia Pinel veut quitter le gouvernement pour siéger au conseil régional de Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées

Publié à 12h38, le 22 décembre 2015 , Modifié à 12h45, le 22 décembre 2015

Sylvia Pinel veut quitter le gouvernement pour siéger au conseil régional de Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées
© KENZO TRIBOUILLARD / AFP

Pour elle, c'était tout vu. En cas de victoire de la liste de l'union de la gauche en Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées, Sylvia Pinel quitterait le gouvernement.

C'est ce que Sylvia Pinel a annoncé lundi 21 décembre à Toulouse. Un temps poussée par Jean-Michel Baylet, président du PRG, à prendre la tête de la liste de l'union de la gauche, la ministre du Logement avait dû laisser sa place à Carole Delga, qui avait quitté le gouvernement pour faire campagne. Sylvia Pinel devrait être élue première vice-présidente de la région le 4 janvier prochain.

Elle a déclaré à France 3 Midi-Pyrénées :

"

J’ai toujours dit pendant la campagne que je ferais le choix de la Région et que je quitterais le gouvernement. Je rencontrerai prochainement François Hollande et Manuel Valls pour parler de cela. J’espère que l’organigramme que nous proposons sera validé et en fonction de la discussion que j’aurai avec le président de la République et le Premier ministre, j’espère pouvoir quitter le gouvernement dans les prochaines semaines ou les prochains mois.

"

L'exécutif devrait procéder à un remaniement début 2016, après la fin de l'état d'urgence. Sylvia Pinel pourrait quitter le gouvernement à cette occasion. Parmi les noms qui circulent pour la remplacer, figure précisément celui de Jean-Michel Baylet.

En abandonnant son ministère, la mauvaise élève du gouvernement retrouverait son mandat de députée du Tarn-et-Garonne. Et serait alors en situation de cumul (autorisé jusqu'en 2017), tout comme la future présidente de région Carole Delga.

Du rab sur le Lab

PlusPlus