Cinq ans après Sarkozy, Hollande aura son discours de Dakar

Publié à 16h59, le 18 septembre 2012 , Modifié à 17h06, le 18 septembre 2012

Cinq ans après Sarkozy, Hollande aura son discours de Dakar
François Hollande lors de la conférence environnementale (Maxppp).

Pour son premier arrêt africain en tant que président de la République, François Hollande a choisi de faire dans le symbolique. Selon les informations des Echos, le chef de l'Etat se rendra à Dakar avant la sommet de la francophonie. 

Cinq ans après le fameux discours de Dakar prononcé par Nicolas Sarkozy, François Hollande fera "un arrêt" au Sénégal, comme l'avançait le Figaro le 5 septembre. Le choix n'est pas anodin : il sera l'occasion d'effacer symboliquement le texte du président précédent et permettra à François Hollande de se rendre dans un état qui a réussi son alternance politique lors des dernières élections présidentielles. 

Le 26 juillet 2007, face à des étudiants, des enseignants et des personnalités politiques du pays, Nicolas Sarkozy avait tenu un controversé discours à Dakar. Lors de cette allocution, le chef de l'Etat avait notamment affirmé que "l'homme africain n'est pas rentré dans l'histoire". Abdoulaye Wade, président du Sénégal de l'époque, avait considéré que Nicolas Sarkozy était "victime de son nègre". 

Deux ans plus tard, Ségolène Royal avait prononcé un "contre-discours", toujours à Dakar. A cette occasion, l'ancienne candidate à l'élection présidentielle avait présenté ses excuses au nom de la France pour les propos de Nicolas Sarkozy.

Suite à son arrêt à Dakar, François Hollande se rendra à Kinshasa, en République démocratique du Congo, pour le sommet de la francophonie qui se tient du 12 au 14 octobre. Un déplacement qui avait valu des critiques à François Hollande. En effet, compte tenu de la réélection contestée du président Joseph Kabila en décembre 2011, plusieurs associations avaient appelé au boycott de ce rendez-vous.

Du rab sur le Lab

PlusPlus