Thalys : Hollande veut "distinguer" les "Américains et Français" qui sont intervenus, "mais la manière n'est pas décidée"

Publié à 13h14, le 22 août 2015 , Modifié à 17h38, le 23 août 2015

Thalys : Hollande veut "distinguer" les "Américains et Français" qui sont intervenus, "mais la manière n'est pas décidée"
François Hollande sur le perron de l'Élysée © ALAIN JOCARD / AFP

Leur donner ou ne pas leur donner la légion d'honneur ? Trois hommes - deux militaires américains en civil et un Français - ont vraisemblablement permis d'éviter un bain de sang. Ils sont intervenus pour empêcher un homme lourdement armé de tirer sur les passagers du Thalys Paris-Amsterdam, vendredi 21 août au soir. Ils seront reçus à l'Élysée "dans les prochains jours" et François Hollande "a la volonté de les distinguer", explique au Lab l'entourage du chef de l'État. La question de leur décerner ou non la légion d'honneur n'a cependant pas été tranchée.

Le président de la République "s'entretient au téléphone avec tous les protagonistes" de ces événements au cours de la journée, explique le Château. On ajoute :

 

"

Le président de la République a la volonté de les distinguer mais la manière de le faire n'a pas encore été décidée.

"

L'idée de leur remettre la légion d'honneur avait publiquement été avancée par Frédéric Lefebvre, député de Les Républicains. Nadine Morano, qui lui avait emboîté le pas, a indiqué ensuite qu'elle "serait indignée que la France n'honore pas les héros qui ont évité un carnage" :

Le président de l'UDI, Jean-Christophe Lagarde, a pour sa part estimé que "la légion d'honneur revient de droit aux héros qui ont maîtrisé le terroriste du Thalys" :

À la mi-journée samedi, Bernard Cazeneuve a révélé, lors d'une intervention devant la presse, qu'un citoyen Français s'était "interposé" en premier face au tireur, tentant en vain de le ceinturer. Le ministre de l'Intérieur a expliqué :

 

"

Un voyageur français voulant accéder aux toilettes s'est trouvé en face d'un voyageur qui portait une kalachnikov en bandoulière. Il a essayé de le maîtriser, avant que deux Américains ne viennent l'aider.

"

Jusqu'ici, il n'avait pas été question de cet individu Français, mais seulement d'un groupe d'anglo-saxons. Il s'agit de Spencer Stone (membre de l'U.S Air Force), Alek Skarlatos (membre de la Garde nationale américaine de retour d'Afghanistan), Anthony Sadler (étudiant américain) et Chris Norman (consultant britannique). Une vidéo amateur, diffusée par CNN, montre l'intérieur du wagon peu après que le suspect a été maîtrisé.

Selon les informations de BFMTV, le Français serait un "jeune homme de 28 ans, employé de banque et qui demeure aux Pays-Bas".

François Hollande a confirmé sur Twitter qu'il recevrait "les Américains et Français ayant permis de maîtriser l'agresseur du Thalys pour leur témoigner la gratitude de la France" :



À LIRE SUR EUROPE1.FR :

Tirs dans un Thalys : ce que l'on sait du suspect

Thalys : une vidéo montre les passagers maîtrisant le tireur présumé

Du rab sur le Lab

PlusPlus