Touchée par la grâce du discours de Hollande, Audrey Azoulay a "envie" d'être élue (aux législatives ?)

Publié à 08h28, le 09 septembre 2016 , Modifié à 08h39, le 09 septembre 2016

Touchée par la grâce du discours de Hollande, Audrey Azoulay a "envie" d'être élue (aux législatives ?)
Comme frappée par la foudre hollandaise, la ministre Audrey Azoulay pense aujourd'hui à se faire élire © BERTRAND GUAY / AFP

RÉVÉLATION - Au mois de février, elle est passée du statut de conseillère culture de François Hollande à celui de ministre de la Culture. Sans jamais s'être confrontée au suffrage universel, sans être adhérente au Parti socialiste, ayant bâti sa carrière sur un passage par l'ENA et une rapide ascension au sein du Centre national du cinéma et de l'image animée (CNC). Plus un profil de technicienne calée sur les dossiers que de politique, donc. Mais c'est peut-être bientôt fini. Car la ministre Audrey Azoulay est désormais tentée par la case élection.

Elle le dit sur RTL vendredi 9 septembre. Elle le fait avec, au passage, un bon gros coup de fayotage auprès de François Hollande, qui a délivré la veille un discours d'entrée en campagne en vue de 2017 :

"

- RTL : Vous avez attrapé le virus de la politique ?



- Audrey Azoulay : De l'intérêt général, je l'avais déjà. Et maintenant je le sers différemment.



- RTL : Vous voudriez être élue ?



- Audrey Azoulay : Je... en écoutant le discours de François Hollande hier, ça m'a donné envie oui.



- RTL : Peut-être aux législatives...



- Audrey Azoulay : Nous verrons.

"

Le compte Twitter de la ministre a même relayé ce propos :

À voir donc si, à l'instar de ses collègues du gouvernement Najat Vallaud-Belkacem et Axelle Lemaire (qui est déjà députée), Audrey Azoulay briguera un mandat au palais Bourbon. 

On savait que ce discours du chef de l'État avait créé quelques remous dans le monde politique (ses soutiens se réjouissant du nouveau ton impulsé et l'opposition raillant un homme plus candidat que Président), mais de là à imaginer qu'il susciterait des vocations et implanterait des idées de la sorte chez certains... Il faut bien dire que c'est inattendu.

Du rab sur le Lab

PlusPlus